Sur la piste des élans

Lors d’une de vos promenades dans les forêts finlandaises, il n’est pas impossible que vous ayez la surprise de voir ou d’entendre une bête de la taille d’un cheval surgir du milieu de la végétation. Il faut savoir à ce sujet que les vastes espaces boisés de la Finlande abritent plus ou moins 100.000 élans.

Un gros élan mâle peut peser jusqu’à 700 kilos. Avec leurs impressionnants bois palmés, ces animaux considérés en Finlande comme les rois de la forêt ont de quoi faire au minimum sursauter en cas de rencontre inopinée ; il n’en reste pas moins que ce sont généralement des bêtes timides et paisibles en dehors des mois d’automne où les mâles sont en rut. Compte tenu de leur taille imposante, il paraît surprenant de ne pas tomber plus souvent sur des élans dans les forêts finlandaises. Le fait est que dans la journée, ces animaux restent en règle générale à l’abri dans les zones forestières les plus denses, où ils se nourrissent de la végétation et de la verdure qu’ils ont à leur disposition. Si l’on veut en apercevoir, il est conseillé d’avoir l’œil aux aguets au crépuscule, “entre chien et loup”, de même qu’au tout petit matin peu avant le lever du soleil, car c’est alors que les élans s’enhardissent ponctuellement à sortir de leurs forêts pour venir brouter au bord des marais ou dans les prés et les champs.

 

Sauvage et libre

Pour profiter en toute liberté de l’hiver finlandais et de ses espaces vierges enneigés, vous n’avez besoin de rien d’autre que d’une tenue bien chaude et de l’envie de repousser vos limites.

Sauvage et libre