L'automne et le printemps – les saisons idéales pour observer les aurores boréales

Bien que l’on associe les aurores boréales aux paysages d’hiver froids et enneigés, les saisons les plus actives sont en réalité l’automne et le printemps, lorsque l’orientation de la Terre vers le soleil maximise la probabilité que les éruptions solaires interagissent avec le champ magnétique de la planète afin de créer ce phénomène lumineux.

En tant que photographe lapon passionné par la nature, Markus Kiili trouve que les saisons d’équinoxe sont idéales afin de capturer les aurores boréales.