En motoneige au sommet de la Finlande

Jetez un coup d’œil à la forme du territoire de la Finlande et vous comprendrez pourquoi on entend souvent parler familièrement du pays comme de la « jeune fille finlandaise ».

C’est tout au bout du bras de la « jeune fille nationale », comme les Finlandais appellent plaisamment leur pays en référence à sa forme, exactement à hauteur du pouce que lève la silhouette imaginaire en direction de la Norvège et de l’océan arctique, qu’on trouve les seuls sommets finlandais dépassant les 1000 mètres au-dessus du niveau de la mer. Niché entre deux monts, le petit village de Kilpisjärvi n’abrite qu’à peine une centaine d’habitants permanents.

L’un de ces villageois est Jussi Rauhala, 25 ans, guide de motoneige de son état.

La saison des neiges peut s’étendre à Kilpisjärvi d’octobre à début juin sans discontinuer, ce qui tombe bien pour Jussi, grand fan de l’hiver : comme la plupart des habitants du Grand Nord, il voue un véritable amour à la saison froide.

Rien d’étonnant à cela quand on voit le très beau cadre naturel désertique et d’une blancheur immaculée dans lequel le jeune homme organise ses excursions d’une journée en motoneige.