VisitFinland.com

Bienvenue sur

Le site officiel du
tourisme en Finlande

A première vue, on aurait tendance à se dire que ce passe-temps hivernal assez insolite n’a vraiment ni queue ni tête. Pour ce type de pêche, il vous faut d’abord couvrir une bonne distance au milieu des vastes étendues blanches d’un lac ou de la mer gelés, direction au milieu de nulle part. Ensuite, vous devrez faire un trou dans la glace juste sous vos pieds, plonger votre ligne munie d’un leurre puis vous asseoir pour attendre, l’attente pouvant se prolonger des heures jusqu’à sembler interminable. Il y a quelque chose dans cette scène qui pourrait être tout droit sorti d’un film de Jacques Tati ou d’Aki Kaurismäki, mais ce n’est pas du cinéma : c’est vraiment ainsi que se passe la pêche dite « au trou », activité pratiquée par de très nombreux Finlandais chaque hiver. Nous allons tenter de vous expliquer cet engouement qui a tout d’une histoire d’amour.

  • la pêche sur glace est un état d’esprit

    La beauté de la pêche sur glace tient à sa simplicité, si grande qu’une partie de pêche hivernale peut même se voir comme une sorte d’épisode méditatif ou contemplatif. Pendant que vous attendez patiemment qu’il se passe quelque chose (et d’ailleurs bien souvent, rien ne se passe), votre esprit s’allège et se clarifie de façon tout à fait inattendue, qui plus est sans le moindre effort de votre part. Le paradis blanc à perte de vue qui vous entoure et le silence ambiant expliquent de toute évidence cette sensation qui vous envahit. La dimension spirituelle de cette expérience se trouve encore renforcée par la pensée étrangement rassurante qui vous gagne peu à peu de la palpitation de toute une vie sous-marine sous vos pieds et jusqu’au fin fond de l’étendue d’eau gelée sur laquelle vous montez la garde. Dans ces conditions, la prise d’un poisson n’est qu’un plus, mais jamais l’objectif final.

  • UNE Activité À la portée de tous

    La pêche au trou ne requiert qu’un minimum de connaissances, et vous n’avez pas besoin d’autre chose pour pratiquer que d’un lac ou de la mer gelés, en sachant que même une épaisseur de cinq centimètres de glace suffit à supporter le poids d’un être humain. Une fois que vous aurez choisi votre spot de pêche, vous aurez juste besoin d’une foreuse pour faire un trou dans la glace et d’un matériel de pêche pour attraper votre poisson. Rien d’autre. Le fait que la pêche soit bonne est toujours un peu le fruit du hasard, même s’il est bon d’avoir un peu d’expérience dans le choix du spot approprié : notamment, il y a lieu de tenir compte de la direction du vent et de bien comprendre le comportement du poisson sur l’ensemble de l’année ainsi que plus particulièrement en hiver.

  • La combinaison « soleil printanier et poisson affamÉ » DONNE SOUVENT DE BONS RÉSULTATS

    Le printemps est de toute évidence le moment le plus propice à la pratique de la pêche sur glace : non seulement le soleil se fait déjà plus chaud et éclatant en cette saison, la réverbération solaire sur la neige et la glace accentuant encore la luminosité générale, mais le poisson a très nettement tendance à mordre plus volontiers dès la fin de l’hiver. Pour un bonheur et une paix de l’âme complets, nous vous recommandons d’aller pratiquer la pêche au trou tout au nord de notre pays, en Laponie, où des cabanes de pêche comme sorties d’une carte postale et munies de tout l’équipement nécessaire sont disponibles à la location au bord de lacs bien poissonneux : au retour de votre séjour, vous serez un autre homme… voire une autre femme.

  • UNE ESCAPADE URBAINE DIFFÉRENTE

    Les eaux finlandais sont réputées les plus pures de la planète, d’où la possibilité de venir pratiquer la pêche au trou pratiquement partout en Finlande, même dans le centre des grandes villes du pays, Helsinki en tête. Prévoyez juste de fourrer dans votre sac un thermos rempli de café bien corsé et très chaud ainsi que quelques sandwiches… et nous vous garantissons que vous ferez peut-être le meilleur pique-nique hivernal de votre vie !

    Notre conseil : gardez un œil sur les gens du coin, qui ont le plus souvent assez d’expérience pour repérer les meilleurs spots de pêche tant sur les lacs que sur la mer.

  • Couvrez-vous chaudement !

    Le plus important pour une partie de pêche au trou réussie est peut-être de porter une tenue aussi chaude que possible. Il est d’ailleurs préférable d’avoir sur soi plusieurs couches de vêtements chauds, sans oublier d’emporter dans son sac un pull et une chemise épaisse en réserve. Il faut quand même garder à l’esprit que vous allez rester presque immobile une bonne partie du temps ; cela dit, nous vous recommandons de changer de spot deux ou trois fois dans la même journée.

    Notre conseil : au printemps, il peut être judicieux d’emporter par ailleurs un kit de secours et d’alerte, en particulier si vous n’avez pas de certitude quant à l’épaisseur de la glace ou à la solidité de celle-ci autour du spot que vous vous choisirez.

Liens associés

Articles recommandés

La plus belle prise de votre vie

Un dixième du territoire finlandais est recouvert d'étendues d'eau regorgeant de poisson : il n'en faut pas plus pour faire le bonheur des pêcheurs finlandais et étrangers tentés de venir jeter leurs filets ou manier leur canne à pêche.

Pour en savoir plus
Les côtes finlandaises au fil des saisons

L'archipel et la bande littorale baignée par la Baltique dont est dotée la Finlande évoquent de belles journées d'été et les sorties en mer. La côte finlandaise n'en est pas moins propice à de nombreuses activités passionnantes tout au long de l'année.

Pour en savoir plus
Vive le vent d'hiver !

C'est vrai que les hivers sont relativement froids en Finlande. Cela dit, il suffit d'être chaudement couvert pour profiter au mieux de tout ce que la saison blanche a à offrir !

Pour en savoir plus
Nos conseils pour avoir chaud

Même s'il est vrai qu'il fait froid en Finlande en hiver, il n'y a pas de quoi rester enfermé. Pour profiter au maximum de la saison, il suffit de s'habiller en conséquence.

Pour en savoir plus
Accro à l'hiver arctique

La Laponie se prête à merveille au repos et à la détente. Plus vous remonterez vers le nord, mieux vous cernerez tout ce qui fait de la région une destination absolument unique.

Pour en savoir plus
Magie hivernale à Porvoo

La vieille ville de Porvoo forme l'un des environnements urbains les plus charmants de Finlande. Les ruelles pavées sont bordées de maisons anciennes comme sorties d'un livre d'images, tandis que l'église de pierres blanches de la ville domine la vallée de la rivière Porvoo.

Pour en savoir plus
La plus belle prise de votre vie Les côtes finlandaises au fil des saisons Vive le vent d'hiver ! Nos conseils pour avoir chaud Accro à l'hiver arctique Magie hivernale à Porvoo la pêche sur glace est un état d’esprit La beauté de la pêche sur glace tient à sa simplicité, si grande qu’une partie de pêche hivernale peut même se voir comme une sorte d’épisode méditatif ou contemplatif. Pendant que vous attendez patiemment qu’il se passe quelque chose (et d’ailleurs bien souvent, rien ne se passe), votre esprit s’allège et se clarifie de façon tout à fait inattendue, qui plus est sans le moindre effort de votre part. Le paradis blanc à perte de vue qui vous entoure et le silence ambiant expliquent de toute évidence cette sensation qui vous envahit. La dimension spirituelle de cette expérience se trouve encore renforcée par la pensée étrangement rassurante qui vous gagne peu à peu de la palpitation de toute une vie sous-marine sous vos pieds et jusqu’au fin fond de l’étendue d’eau gelée sur laquelle vous montez la garde. Dans ces conditions, la prise d’un poisson n’est qu’un plus, mais jamais l’objectif final. UNE Activité À la portée de tous La pêche au trou ne requiert qu’un minimum de connaissances, et vous n’avez pas besoin d’autre chose pour pratiquer que d’un lac ou de la mer gelés, en sachant que même une épaisseur de cinq centimètres de glace suffit à supporter le poids d’un être humain. Une fois que vous aurez choisi votre spot de pêche, vous aurez juste besoin d’une foreuse pour faire un trou dans la glace et d’un matériel de pêche pour attraper votre poisson. Rien d’autre. Le fait que la pêche soit bonne est toujours un peu le fruit du hasard, même s’il est bon d’avoir un peu d’expérience dans le choix du spot approprié : notamment, il y a lieu de tenir compte de la direction du vent et de bien comprendre le comportement du poisson sur l’ensemble de l’année ainsi que plus particulièrement en hiver. La combinaison « soleil printanier et poisson affamÉ » DONNE SOUVENT DE BONS RÉSULTATS Le printemps est de toute évidence le moment le plus propice à la pratique de la pêche sur glace : non seulement le soleil se fait déjà plus chaud et éclatant en cette saison, la réverbération solaire sur la neige et la glace accentuant encore la luminosité générale, mais le poisson a très nettement tendance à mordre plus volontiers dès la fin de l’hiver. Pour un bonheur et une paix de l’âme complets, nous vous recommandons d’aller pratiquer la pêche au trou tout au nord de notre pays, en Laponie, où des cabanes de pêche comme sorties d’une carte postale et munies de tout l’équipement nécessaire sont disponibles à la location au bord de lacs bien poissonneux : au retour de votre séjour, vous serez un autre homme… voire une autre femme. UNE ESCAPADE URBAINE DIFFÉRENTE Les eaux finlandais sont réputées les plus pures de la planète, d’où la possibilité de venir pratiquer la pêche au trou pratiquement partout en Finlande, même dans le centre des grandes villes du pays, Helsinki en tête. Prévoyez juste de fourrer dans votre sac un thermos rempli de café bien corsé et très chaud ainsi que quelques sandwiches… et nous vous garantissons que vous ferez peut-être le meilleur pique-nique hivernal de votre vie ! Notre conseil : gardez un œil sur les gens du coin, qui ont le plus souvent assez d’expérience pour repérer les meilleurs spots de pêche tant sur les lacs que sur la mer. Couvrez-vous chaudement ! Le plus important pour une partie de pêche au trou réussie est peut-être de porter une tenue aussi chaude que possible. Il est d’ailleurs préférable d’avoir sur soi plusieurs couches de vêtements chauds, sans oublier d’emporter dans son sac un pull et une chemise épaisse en réserve. Il faut quand même garder à l’esprit que vous allez rester presque immobile une bonne partie du temps ; cela dit, nous vous recommandons de changer de spot deux ou trois fois dans la même journée. Notre conseil : au printemps, il peut être judicieux d’emporter par ailleurs un kit de secours et d’alerte, en particulier si vous n’avez pas de certitude quant à l’épaisseur de la glace ou à la solidité de celle-ci autour du spot que vous vous choisirez.