Le ski de fond, sport à sensations

En Finlande, le ski de fond est considéré un peu comme un sport national : accessible à tous, c’est une activité qui fait le plus grand bien au corps comme à l’esprit, d’autant qu’elle se pratique au milieu de fort beaux paysages hivernaux.

Le ski de fond fait partie de la culture finlandaise au point que quasiment tous les petits Finlandais s’y mettent à peine après avoir appris à marcher. Il y a encore quelques dizaines d’années, le ski était un mode de transport essentiel en hiver, si bien qu’il était habituel qu’on traverse lacs et forêts à skis pour se rendre au travail ou à l’école ; dans certaines petites localités, les enfants chaussent aujourd’hui encore leurs skis pour rejoindre leur établissement scolaire tant que dure la saison des neiges. Partout en Finlande, on trouve aujourd’hui encore facilement des endroits où pratiquer le ski de fond : qu’il s’agisse des villes de la région métropolitaine d’Helsinki ou de villages isolés comme Nuorgam ou Kilpisjärvi en Laponie du Nord, toutes les municipalités entretiennent un réseau de pistes de ski de fond, dont bon nombre sont éclairées. Avec son impressionnant réseau de 330 km de pistes de ski de fond, la station de ski d’Ylläs est la mieux dotée de Finlande dans ce domaine ; tous les sites de ski y sont accessibles en quelques minutes à pied à partir des hôtels et autres lieux d’hébergement. A Helsinki, l’accès aux pistes présentes autour de la région métropolitaine se fait en transports en commun.

 

 

Silence, s’il vous plaît !

Dans la bousculade de la vie moderne, nous avons tendance à apprécier tout ce qui est rare, notamment la paix, l’impression d’espace, la densité et le ralentissement du temps qui passe : autant d’atouts précieux qui vous attendent en Finlande, pays aussi peu peuplé que riche en lacs.

Silence, s’il vous plaît !