Le tango, occasion idéale pour une rencontre

La célèbre danse sud-américaine est l’un des passe-temps les plus populaires de Finlande.

Il est presque minuit par une douce nuit d’été et, sous la latitude correspondant à la région des Grands Lacs, la lumière du jour s’attarde au dehors. Le pavillon en bois où je suis venu danser un peu au nord de Tampere est plein à craquer de Finlandais de tous styles et de toutes tailles arpentant la piste de danse, chacun tenant son ou sa partenaire fermement tout en ne le quittant pas des yeux. Virpi, ma professeure de tango, m’empoigne pour mieux me montrer la position que je suis supposé prendre face à ma cavalière attitrée. « Reste TOUT CONTRE elle » gronde-t-elle.

Même si les Finlandais sont considérés à juste titre comme assez réservés, ils ont une réelle facilité pour le contact physique en public. Le tango est l’un de leurs passe-temps favoris, et il offre une occasion idéale pour les timides finlandais de se rencontrer et même de se draguer ! Tandis que nous faisons une pause sur la piste de danse, je ressens de la satisfaction voire de la sérénité, à l’instar des Finlandais qui ont besoin de passer par le spleen et l’inquiétude : l’état d’esprit général en Finlande est de se dire que pour être vraiment heureux, peut-être doit-on d’abord être malheureux. Je concentre à présent mon regard directement sur ma cavalière. Nous nous fixons avec insistance, je saisis sa main et place mon autre main sur sa hanche. L’accordéon joue son premier slow, des notes mélancoliques à souhait, et nous commençons à danser.

Au rythme de la culture

Les contrastes marqués sont l’essence même de la culture et du mode de vie finlandais : tout Finlandais vit cette notion de contraste à fond, comme par exemple quand il sort d’un sauna surchauffé pour aller se plonger dans un lac aux eaux glacées.

Au rythme de la culture