Par amour des chiens

Tinja Myllykangas est une jeune femme qui a troqué sa vie de citadine contre une cabane en pleine nature en Laponie. Elle travaille aujourd’hui comme organisatrice indépendante de safaris à traîneaux à chiens et se sent en communion profonde avec la nature.

Avec ses 40 huskies et ses quelques chevaux, Tinja vit en Laponie finlandaise du Nord, à près de 290 km de la ville la plus proche. Pour elle, l’effervescence de la ville et les vitrines pleines à craquer de marchandises plus tentantes les unes que les autres ne font pas le poids par rapport aux vastes espaces de nature immaculée qu’elle a à portée de main.

Les saisons que préfère Tinja ne sont pas exactement le printemps et l’été, comme c’est le cas pour une majorité d’entre nous.

– J’adore l’hiver. Plus il fait froid, plus je me sens énergique. Quant à l’obscurité hivernale, ce n’est pas une affaire. Même pendant la période de nuit polaire et d’obscurité prolongée que nous appelons “kaamos” par chez nous, il fait plus lumineux qu’on ne croit, car la lune et les étoiles sont source de beaucoup de lumière, fait-elle remarquer.

 

Laponie

En Laponie, il ne faut que quelques minutes pour oublier l’effervescence des stations de ski et des villes et se laisser gagner par la paix et le silence de la nature vierge.

Laponie