Paula, gardienne de phare

Pour les Finlandais, une visite au phare de Bengtskär tient du pèlerinage : c’est un voyage qu’il faut absolument avoir fait au moins une fois dans sa vie. Paula Wilson, la gardienne des lieux, évoque pour nous la magie qui s’attache au phare.

“Je suis venue pour la première fois à Bengtskär en 1968 ; je venais alors de me fiancer. Aussitôt, j’ai été très profondément impressionnée par le phare et par cet îlot perdu loin de tout : c’était comme un endroit enchanté. L’impression qu’on y ressent, c’est d’être en haute mer tout en ayant les pieds fermement campés sur terre.”

“Longtemps, le phare avait eu fière allure, puis il était resté inoccupé pendant 25 ans, ce qui fait qu’il était en train de tomber en ruine au début des années 1990. C’est alors que mon mari et moi avons contacté l’Université de Turku, propriétaire des lieux, pour presser celle-ci de rénover le site et lui redonner vie. Depuis, nous avons restauré le phare jusqu’à lui rendre son aspect d’origine et nous avons loué l’endroit à notre nom pour en faire un musée ouvert aux visiteurs. Cela fait maintenant 16 ans que nous y habitons ; nous entretenons le phare et y tenons un petit hôtel qui a la particularité d’être équipé d’un sauna en granit construit en 1907, que nous chauffons le soir pour nos hôtes.”

 

Archipels et zones côtières

Avec son archipel d’une extraordinaire beauté, la Finlande côtière offre un large choix de destinations aussi captivantes que faciles d’accès.

Archipels et zones côtières