Somby, groupe de rock sami

A l’instar des populations autochtones d’Amérique, la culture de la communauté indigène sami de Laponie finlandaise repose très largement sur des mythes et légendes, si bien que le simple fait de prononcer le nom de cette minorité ethnique renvoie aussitôt à des images stéréotypées de gens mal dégrossis, toujours vêtus de l’habit traditionnel sami et vivant sous la tente dans des conditions rudimentaires.

En affichant leur vocation à faire connaître la culture sami contemporaine au-delà des frontières finlandaises, le groupe de rock lapon Somby a bien l’intention de dynamiter les clichés qui s’attachent à leur communauté.

Près de 6000 Samis vivent en Finlande, où ils connaissent en gros les mêmes conditions d’existence que la grande majorité de la population finlandaise, exception faite des activités d’élevage des rennes qui restent au cœur de la vie de la communauté. Les choses ont de toute façon bien changé ne serait-ce qu’en 100 ans, puisqu’aujourd’hui les Samis ne revêtent plus guère leur costume traditionnel que pour certaines occasions festives bien précises.

“Vous seriez surpris de voir à quel point les gens, et même les Finlandais des autres régions, sont aujourd’hui encore mal informés de la vie de la communauté sami. Il arrive qu’ils nous demandent si nous avons l’électricité, et comment nous nous débrouillons pour emmener nos enfants à l’école sans voiture”, observe avec amusement Unna, la batteuse de Somby.

 

Laponie

En Laponie, il ne faut que quelques minutes pour oublier l’effervescence des stations de ski et des villes et se laisser gagner par la paix et le silence de la nature vierge.

Laponie