• Cinq jours de randonnée en Laponie

    Nous avons commencé notre voyage à Aittajärvi sur le lac Suomujoki. Dans le sud de la Finlande, le mois de septembre est toujours un agréable mois d’été alors que l’automne est déjà arrivée en Laponie.

  • Au sommet des monts, une pluie cinglante nous giflait le visage mais peu importe, le panorama stupéfiant sur la rivière Sarvijoki en valait bien la peine.

  • Randonner dans le parc national d’ Urho Kaleva Kekkonen est une activité que l’on peut pratiquer en toute sécurité. Il est possible de réserver des nuitées gratuites dans de nombreux refuges et profiter de leurs légendaires saunas. La zone est également riche en eau et en bois pour se faire la cuisine.

  • Après une bonne nuit de sommeil, nous nous sommes réveillés en pleine forme pour le jour suivant. Les nuits étaient encore si claires que nous n’avons pas eu besoin de bougies.

  • Nous avons tracé notre chemin jusqu’à Paratiisikuru. Le sentier était bordé de petits buissons et de bouleaux nains, ainsi que de camarines noires, de de busseroles des montagnes et d’airelles rouges.

  • Nous avons grimpé de Paratiisikuru au mont Ukselmapää par paliers de cinq mètres, nous arrêtant régulièrement pour reprendre notre souffle.

  • Au sommet du mont Ukselmapää, la visibilité était de seulement 20 à 50 mètres.

  • Après une longue journée de randonnée, nous avons campé pour la nuit à côté de la rivière Pälkkimäoja.

  • Pendant le petit-déjeuner, nous avons planifié notre itinéraire pour la journée. Dans le Parc national Urho Kaleva Kekkonen, vous pouvez profiter de petites excursions pour la journée ou bien randonner pendant plusieurs jours, en fonction de l’énergie que vous avez à dépenser.

  • Nous nous sommes orientés à la boussole pour parvenir jusqu’à Joukhaispää, le pic s’élevant derrière le lac.

  • Maantiekuru, l’itinéraire choisi pour cette journée de randonnée, est un ancien chemin principalement utilisé en hiver.

  • Le début et la fin de la boucle que constitue notre parcours est un sentier sablonneux facile qui serpente à travers un paysage magnifique.

  • Saukki a rassemblé du petit bois et allumé un feu pour faire chauffer le café.

  • On peut facilement s’hydrater en Laponie car l’eau qui coule des différents monts est potable.

  • Marchez sans faire de bruit et vous pourrez observer la vie sauvage autour de vous. En plus des rennes et des geais, nous avons également croisé des tétras, des Grands coqs de bruyère et d’innombrables lemmings.

  • Lors des derniers kilomètres de notre randonnée nous avons traversé un bois qui fleurait bon la résine de pin. Le silence qui pesait dans notre groupe nous ramenait à la réalité.

  • Le lac Aittajärvi formait une belle toile de fond tandis que nous attendions notre taxi. L’aéroport, les villes et villages locaux sont facilement accessibles depuis le parc, y compris la station de ski de Saariselkä avec ses nombreux hôtels.

  • Recommandé

    Ces articles pourraient également vous plaire

    • Venez décompresser chez les Samis !

      Venez décompresser chez les Samis !

      La Laponie du Nord, pays des Samis, offre en toute saison d’innombrables activités en intérieur ou dans la nature, avec notamment la possibilité de découvrir la culture unique du peuple sami, la seule communauté indigène présente sur le territoire de l’UE.

    • Architecture de glace

      Architecture de glace

      Construire des structures en neige et en glace relève du domaine du conte de fées pour la plupart d’entre nous, la Finlande transforme le rêve en réalité chaque hiver.

    • La Finlande comme
      si vous y étiez

      – notre groupe Facebook vous donne accès à toutes les infos mises à jour en permanence.

Cinq jours de randonnée en Laponie

La Laponie est la dernière étendue sauvage d’Europe. Ses paysages naturels à la fois arides et magnifiques possèdent un charme irrésistible et le changement des saisons se fait plus clairement et intensément ressentir du côté Nord du Cercle Polaire que nulle part ailleurs.

Il y a un énorme contraste entre l’hiver et l’été, si bien que les Finlandais eux-mêmes considèrent un voyage en Laponie comme la seule manière de voir le vrai visage de leur pays. De très nombreux visiteurs retournent à plusieurs reprises dans le Nord simplement parce qu’ils sont tombés amoureux de cette région, et c’est exactement ce qui m’est arrivé !

D’imposants monts, de vastes marais et des forêts

Notre groupe 100% masculin a passé cinq jours inoubliables à faire de la randonnée dans le Parc National de Urho Kaleva Kekkonen (UKK), considéré comme une des destinations les plus agréables et les plus variées pour passer des vacances à faire du trekking.

Cet endroit est le deuxième plus grand parc national de Finlande avec une superficie de 2550 km² et englobe une très riche variété de paysages, composés d’imposants monts, de vastes marais ou bien encore de zones forestières.

Une large sélection de pistes balisées permet aux randonneurs d’explorer cet immense parc; des sentiers faciles sont proposés aux personnes inexpérimentées et de grandes étendues sauvages s’offrent aux amateurs de randonnées longues et difficiles.

LAPONIE

La Laponie finlandaise est une terre magique de contrastes. En quelques minutes à peine, vous pouvez laisser derrière vous l’effervescence des stations de ski ou des villes pour vous retrouver dans la nature calme et sauvage.

En savoir plus