• Prendre part à une visite guidée est la meilleure façon de débuter dans le motoneige. Une pléthore d’agences à-travers toute la Finlande propose des visites guidées allant d’excursions de deux heures à des safaris qui s’étendent sur plusieurs jours. La sécurité est assurée par des guides professionnels et les conducteurs peuvent ainsi se concentrer sur l’essentiel – profiter.

  • Les têtes brûlées du monde entier ont fait du motoneige extrême un sport divertissant (et dangereux!). Dès les premières chutes de neige, ces mordus de motoneige ne tiennent plus en place en attendant que les monts soient suffisamment enneigés pour permettre les cascades de ce genre. On ne peut qu’imaginer la montée d’adrénaline !

  • Bien qu’il s’agisse d’une activité de plein air incarnant plaisir et liberté, la circulation à motoneige est règlementée. Afin de préserver la nature, des sentiers ont été balisés et les voies privées sont interdites, sauf accord du propriétaire. La vitesse est limitée à 60 kilomètres à l’heure sur les sentiers, dans les tourbières et en forêt, et à 80 kilomètres à l’heure lors de la conduite sur glace.

  • On peut se déplacer à loisir sur les cours d’eau gelés, et ils fournissent un bon terrain d’entraînement pour apprendre à connaître votre véhicule. Faire vrombir votre moteur et apprendre à manœuvrer votre motoneige est à la fois amusant et utile. Passez du bon temps, mais ne vous emballez pas trop !

  • Il existe deux types de motoneigistes: ceux qui aiment aller vite et ceux qui y voient comme une forme de tourisme. On ne peut blâmer le premier groupe – traverser à pleine vitesse marais et lacs gelés figurerait en haut de l’échelle des sensations fortes de n’importe qui. En revanche, arpenter de vastes paysages vallonnés et des forêts argentées à un rythme modéré est une expérience fantastique.

  • Chaque motoneige est autorisé à recevoir un passager, mais on obtient des places supplémentaire en y attelant un traîneau. Quelques motoneiges suffisent pour que familles et groupes d’amis passent un bon moment. On évite facilement les conflits en changeant de conducteur. Vous pouvez aussi prendre la route tout seul, mais c’est différent sans les autres: le bonheur est décuplé quand il est partagé.

  • Les moteurs des motoneiges sont de plus en plus respectueux de l’environnement. Après tout, qui ne chercherait pas à préserver le terrain même où il pratique son passe-temps favori ? N’oubliez-pas: tout ce que vous amenez avec vous dans la nature, vous le ramenez.

  • Recommandé

    Ces articles pourraient également vous plaire

DECOUVREZ LA NATURE SAUVAGE A MOTONEIGE

Se déplacer en motoneige c’est un peu comme conduire une moto sur la neige. Et nombreux sont ceux qui considèrent cela bien plus amusant. Traverser une forêt argentée sur cet engin motorisé procure une sensation qui rend accro !

La nature sauvage hivernale est tout aussi magique que ce qu’on en dit, et la découvrir avec un moteur vrombissant entre les jambes apporte une touche d’originalité. Il est possible d’évoluer dans un paysage enneigé tout au long des six mois d’hiver, mais la saison idéale reste le printemps, avec ses longues journées ensoleillées, où l’incroyable beauté naturelle du parcours atteint son paroxysme.

PAS DE PANIQUE, CONDUIRE EST FACILE

La meilleure façon de découvrir le motoneige est de faire un parcours guidé. Les débutants bénéficieront d’une leçon de conduite relativement facile: accélérateur à droite, frein à gauche. Avec une conduite anticipative normale, le frein est rarement nécessaire.

Les conducteurs expérimentés voudront peut-être louer un motoneige pour partir de leur côté. Si vous partez sans guide, assurez-vous d’être familiarisé avec l’itinéraire et d’être capable de bien maîtriser votre véhicule. Les motoneiges de course les plus convoités sont trop puissants et présentent des risques pour les conducteurs occasionnels.

DE LA SECURITÉ A L’ADDICTION

La question de la sécurité ne doit jamais être prise à la légère lors de l’utilisation d’un motoneige. Le port du casque est obligatoire en permanence, et une distance de sécurité suffisante doit être maintenue entre les conducteurs. Prêtez une attention particulière aux vêtements, car le froid peut s’installer au bout d’un certain temps. Couvrez-vous bien  – il n’est pas question de style ici – rentrez vos t-shirts dans vos pantalons, vos gants dans vos manches, et remontez jusqu’en haut la fermeture éclair de vos polaires, blousons et pantalons.

Le motoneige est une activité bien plus physique qu’on ne l’imagine. Le terrain est souvent accidenté, et nécessite en permanence de fléchir les genoux et de compenser avec le haut du corps.

Après les 15 premières minutes, une fois passée la fébrilité des débuts,  vous vous surprendrez à tracer à-travers des paysages fabuleux, perché sur une machine sur laquelle vous n’étiez jamais monté auparavant. Frisson garanti ! L’exaltation qui s’en suit vous rend accro… En avant!

NATURE SAUVAGE & LIBERTÉ

Pour être vraiment libre, tout ce dont vous avez besoin est la nature sauvage intacte et un petit grain de folie !

Sauvage & libre
Plus du répertoire Pois