• Fan de l’hiver arctique

  • Sur la toundra vous pouvez voir à des kilomètres à la ronde mais tout ce que vous pouvez entendre ne sera que votre propre souffle et le craquement de la neige sous le poids de vos chaussures. Le monde est comme un film muet en blanc et bleu.

  • En Laponie, vous voyez des rennes partout où vous regardez. Sur le côté de la route, en dehors de votre hôtel, sur la toundra. Mais ils ne sont pas vraiment sauvages. Tous les rennes sont tatoués sur une oreille et appartiennent à l’une des coopératives d’éleveurs de rennes.

  • Kilpisjärvi est à son summum pour les touristes au printemps. Quand le soleil brille, vous serez bien dans rien d’autre qu’un chandail et le neige luira comme un miroir qui réfléchit la lumière dans toutes les directions.

  • Comparé à d’autres animaux d’élevage, les rennes ont plutôt une vie facile. Ils passent leur vie à errer librement sur la toundra.

  • Les rennes trouvent difficilement le lichen sous la neige. Nils-Matti conduit sa motoneige sur la toundra chaque jour avec des centaines de kilos de fourrage et de nourriture séchée.

  • Nils-Matti est sami, la population indigène de Laponie. La tenue samie est aujourd’hui portée uniquement à l’occasion de cérémonies.

  • Toutes les montagnes finlandaises au-dessus de 1000 mètres et 60% de la toundra finlandaise sont sur la commune d’Enontekiö, le « bras » de la Finlande.

  • Recommandé

    Ces articles pourraient également vous plaire

    • Aurores boréales et nuits de rêve

      Aurores boréales et nuits de rêve

      Ceux qui souhaitent profiter au mieux du phénomène naturel spectaculaire des aurores boréales trouveront en Finlande des lieux spécialement conçus pour l’observation du ciel, notamment des igloos et des suites panoramiques dans des hôtels de standing.

    • Par amour des chiens

      Par amour des chiens

      Tinja Myllykangas est une jeune Finlandaise qui a troqué sa vie de citadine contre une cabane en pleine nature en Laponie. Aujourd’hui, elle organise des safaris en traîneaux à chiens et vit en communion avec la nature.

    • La Finlande comme
      si vous y étiez

      – notre groupe Facebook vous donne accès à toutes les infos mises à jour en permanence.

Fan de l’hiver arctique

Certaines personnes préfèrent l’hiver à l’été. L’éleveur de rennes Nils-Matti est l’un de ceux-là.

La Laponie finlandaise est vaste. Elle couvre une surface plus grande que le Portugal. Mais le concept de Laponie est encore plus grand. Beaucoup de touristes  pensent qu’ils ont atteint la Laponie quand ils ont à peine traversé la moitié de la Finlande. Plus vous allez vers le nord et plus vous comprenez le vrai sens de la Laponie.

 

Dans la toundra, vous pouvez voir à des kilomètres

Pendant que la voiture avance plus au nord le long du « bras » tendu de la Finlande du nord-ouest, la forêt de conifères disparaît petit à petit du paysage, les bouleaux ne font plus qu’un mètre de hauteur, la toundra s’élargit autour de vous dans toutes les directions, et le silence – c’est différent de n’importe quel autre endroit sur terre. Vous pouvez voir à des kilomètres à la ronde mais tout ce que vous pouvez entendre ne sera que votre propre souffle et le craquement de la neige sous le poids de vos chaussures. Visitez Kilpisjärvi, un petit village dans la commune d’Enontekiö et il sera facile de comprendre pourquoi les touristes reviennent ici année après année.

“La ville n’est pas un endroit pour une personne”

Sami Nils-Matti Vasara a vécu à Kilpisjärvi toute sa vie. Ses racines ici remontent à 12 générations. Nils-Matti a été au sud de la Finlande plusieurs fois seulement et encore, ce n’était pas totalement volontaire. Il pense que Kilpisjärvi a tout ce dont quelqu’un peut attendre dans sa vie. Le plus important de tout, un impressionnant paysage naturel grâce auquel sa famille a su gagner sa vie pendant des siècles. Bien que la Laponie soit belle en été, l’hiver est une période spéciale pour Nils-Matti. L’été et l’automne ont tendance à être juste des saisons pour se reposer en attendant la première neige. Une fois que la toundra est enfin couverte d’un manteau blanc en octobre-novembre, le cours normal de la vie reprend. C’est en partie parce que quand vous sortez la motoneige du garage, c’est plus facile de traverser la toundra.

La lumière de l’hiver

Pour les visiteurs du sud, la Laponie est l’endroit idéal pour faire une pause et se relaxer. Quelle que soit la raison pour « s’évader », il n’y a pas de meilleur endroit pour recharger les batteries que les grands espaces du grand nord. Sous le soleil  de printemps, sur les sommets de la toundra, vous serez bien dans rien d’autre qu’un chandail et le neige luira comme un miroir qui réfléchit la lumière dans toutes les directions. Le monde est comme un film muet en blanc et bleu. Jusqu’à ce que le crépuscule arrive, le ciel est rempli de couleurs. Si la nuit est claire, les lumières du nord incendient le ciel, éclairant la toundra comme si c’était en plein jour.

 

Catégories :
,
Finlande

Dans la hâte et la foule de la vie moderne, la rareté est ce qui a le plus de valeur, tels que l’espace, le calme et le temps. L’espace pour respirer, le temps pour rêver… vous pouvez trouver ces trésors en Finlande, où les lacs sont nombreux et les gens peu nombreux.

Silence, s'il vous plaît!