• La région des Grands Lacs, berceau de l’âme finlandaise

    La région des Grands Lacs de Finlande évoque dès le premier coup d’œil les deux couleurs nationales de la Finlande que sont le bleu et le blanc.

  • L’eau, les forêts et des reliefs ondoyants sont les trois éléments majeurs de la nature finlandaise : à partir de là, à chacun d’établir son propre rapport intime à ce puissant environnement naturel.

  • A l’origine de l’histoire industrielle finlandaise, l’eau a permis de produire de l’énergie et d’acheminer les matières premières et autres marchandises par voie fluviale. Cette photo représente Tampere, dont la prospérité industrielle s’est construite autour des rapides du Tammerkoski.

  • En hiver, les lacs se transforment en vastes terrains de ski ou en patinoires géantes : de quoi voir la nature finlandaise sous un jour totalement nouveau.

  • Voici une centaine d’années, les bateaux à vapeur était le mode de transport privilégié sur les grands lacs finlandais. Même encore aujourd’hui, ces vapeurs permettent de se déplacer agréablement dans la région à l’occasion d’une croisière.

  • Quand vous visiterez la région des Grands Lacs, ne vous croyez pas obligé de descendre à l’hôtel. Pour une expérience tout à fait authentique, nous vous suggérons de louer un chalet ou de descendre dans un gîte rural.

  • Piquer une tête est un plaisir auquel on ne résiste pas dans une région pareille !

  • Recommandé

    Ces articles pourraient également vous plaire

La région des Grands Lacs, berceau de l’âme finlandaise

Visiter la région des Grands Lacs revient à faire un voyage au cœur même de l’identité nationale finlandaise : on peut dire en effet que l’âme nationale du pays est en grande partie issue des forêts profondes d’un vert intense, des paysages aux reliefs ondoyants et des lacs aux eaux étincelantes, autant d’éléments caractéristiques de presque toute la Finlande centrale.

UN PAYSAGE NATIONAL FINLANDAIS

C’est au cours de l’âge d’or de l’art finlandais que les forêts verdoyantes et les eaux cristallines des lacs du pays devinrent l’emblème de l’âme nationale finlandaise. A l’époque, des peintres comme Akseli Gallen-Kallela et Eero Järnefelt ou des photographes comme I. K. Inha effectuèrent, d’ailleurs souvent dans des conditions difficiles, des voyages et des séjours de travail dans le pays profond : depuis, les paysages qu’ils ont si bien illustré sont gravés dans la conscience nationale et la région des Grands Lacs est devenue une destination de voyages incontournable.

Aujourd’hui, les visiteurs ont toutes facilités d’accès aux beautés du pays profond finlandais et à ses immenses lacs. Pour entamer votre visite de cette région réputée pour ses vastes espaces, vous pouvez prendre comme point de départ l’un ou l’autre des nombreux parcs nationaux de la Finlande centrale. Dans tous ces parcs, vous serez au milieu de forêts vierges et profiterez de lacs aux eaux immaculées tout en ayant à votre disposition des services bien adaptés aux attentes d’aujourd’hui. Si vous souhaitez en savoir plus sur la nature, vous pourrez avoir accès à toutes informations dans les points info présents dans chaque parc national, après quoi vous souhaiterez certainement vous lancer dans une randonnée ou vous louer un canoë pour faire une sortie sur les lacs. La nuit venue, privilégiez une expérience aussi authentique que possible en choisissant de dormir sous la tente ou dans un chalet en rondins.

L’IDENTITÉ FINLANDAISE

Les Finlandais sont issus de toute une mosaïque de tribus, les clivages entre les anciennes populations de ce qui est aujourd’hui la Finlande étant toujours bien perceptibles à notre époque. Dans le passé, ces différentes tribus occupaient des territoires séparés par les lacs et les rivières, qui à l’occasion servaient aussi de lien entre les populations voisines. C’est de ces clivages que sont issus les mythes fondateurs de notre identité et de notre culture, en sachant que c’est notamment dans la région des Grands Lacs que les éléments épars de notre mythologie particulière, transmise de génération en génération à travers des poèmes chantés, ont été réunis pour former l’épopée nationale finalement publiée sous le nom le Kalevala, un texte indissociablement lié aux vastes étendues lacustres de la région.

Comme l’on peut s’y attendre, l’épopée finnoise tire son origine de l’émergence d’une terre sortie du milieu des eaux, ce qui correspond de façon scientifiquement rigoureuse aux conditions dans lesquelles l’actuel territoire de la Finlande s’est formé à l’issue du dernier grand épisode de glaciation à avoir concerné l’Europe du Nord. Aujourd’hui, le visiteur aura un aperçu d’autant plus complet de la région des Grands Lacs qu’il la découvrira à l’occasion d’une croisière ou d’une balade en bateau.

L’un des modes de déplacement les plus appréciés sur les lacs de la région est le bateau à vapeur traditionnel, dont il existe encore plusieurs exemplaires en service. Après avoir été autrefois le mode de transport privilégié dans toutes cette partie du pays, ces bateaux du bon vieux temps sont devenus une curiosité touristique au succès jamais démenti. Pour une croisière en vapeur, l’embarquement se fait en particulier des ports de Kuopio et de Savonlinna.

D’une agriculture basique au high tech et A LA PROSPÉRITÉ

La mutation de la Finlande d’une société agraire à un pays en pointe mondiale de l’innovation technologique est le fruit d’une histoire qui a commencé dans une large mesure sur les rives de la région des Grands Lacs. C’est en effet là que l’industrie finlandaise a pu s’appuyer sur la présence de nombreux cours d’eau et lacs pour le transport des matières premières produites sur place, tandis que les rapides de la région ont été mis à contribution pour fournir l’énergie nécessaire. Il faut d’ailleurs noter que ce sont les pans les plus traditionnels de l’industrie qui ont été le plus affectés par les mutations structurelles qui ont remodelé les contours de l’économie finlandaise au cours de ces dernières années, même si la région des Grands Lacs demeure un extraordinaire réservoir de ressources naturelles pour le pays.

Dans le passé, La Finlande a dû au papier, à la cellulose, au bois de coupe et à différents métaux, entre autres secteurs clés de son industrie, de se hisser au niveau du club des nations industrialisées. Si l’histoire industrielle vous intéresse, ne manquez pas de visiter le Musée de Verla, un site classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, occasion de vous faire une idée de la révolution industrielle que connut en son temps la Finlande.

Récemment, la révolution de l’information et des technologies de pointe a signé l’arrêt de mort d’un grand nombre des usines anciennes de la région. Fort heureusement, la prospérité née du développement industriel du 19ème siècle se retrouve aujourd’hui à travers l’art, la culture et le savoir-faire finlandais.

Campée sur une étroite bande de terre entre les lacs Näsijärvi et Pyhäjärvi, la ville de Tampere est l’un des exemples les plus parlants de cette mutation profonde de l’économie. Pour vous en convaincre, visitez notamment le Musée Vapriikki installé dans les locaux d’une ancienne usine, un espace aujourd’hui largement salué pour sa reconversion réussie en un complexe dédié aux arts et à la culture.

Vous pouvez bien entendu aussi profiter de votre visite pour passer une journée au parc d’attractions de Särkänniemi, où vous aurez la possibilité de surfer littéralement sur la nouvelle vague de l’économie finlandaise au très populaire parc à thème des Angry Birds !

Que vous soyez curieux de découvrir le visage le plus romantique de la Finlande et de vous familiariser avec les racines profondes du pays ou que vous ayez envie au contraire d’approcher l’identité originale de la Finlande contemporaine, tout cela s’offre à vous dans la région des Grands Lacs de Finlande.

 

Catégories :
Région des Grands Lacs
Pour en savoir plus
Plus du répertoire Pois