• Le Père Noël et la Laponie

    En automne, le Père Noël prend le temps de souffler un peu dans son repère secret, une simple petite cabane perdue au milieu de la nature sauvage. C’est là qu’il jette les grandes lignes de son plan d’action pour le Noël à venir.

  • Les animaux sont très présents dans le quotidien du Père Noël et des autres habitants de la Laponie : tout visiteur tombera forcément à un moment ou à un autre sur des rennes, tandis qu’il est fréquent de voir des chevaux et des chiens de traîneau sur les exploitations agricoles de la région.

  • L’une des tâches les plus importantes du Père Noël consiste à lire des lettres : année après année, le bureau de poste du Cercle polaire en réceptionne près d’un demi-million en provenance d’absolument tous les pays du monde.

  • Tous les ans, le Père Noël quitte son quartier général de Korvatunturi peu avant Noël pour partir distribuer ses cadeaux dans le monde entier ; son départ est toujours un événement important. Même si le vieil homme connaît bien ses itinéraires depuis le temps, il est toujours bon de jeter un œil sur la carte, histoire de repérer les routes célestes les plus directes.

  • Avec l’”heure bleue” et le silence profond qui caractérisent la nature lapone au moment de Noël, les arbres tout habillés de neige sous le soleil de la fin de l’hiver sont l’un des grands atouts de charme de la région des monts de Laponie.

  • Le Père Noël se plaît énormément au milieu de la nature finlandaise, où il n’hésite pas à faire à l’occasion une petite sortie en barque sur un lac ou une rivière : on le voit ici sur le lac Inari, troisième plus vaste lac de Finlande bien connu pour ses eaux parfaitement potables.

  • Les exceptionnels paysages de Laponie n’en finissent pas de prendre de nombreux visages différents au fil des saisons. En automne, tous les habitants de la région, le Père Noël en premier, vont à la cueillette des myrtilles, airelles et mûres des marais pour s’en faire une bonne réserve pour l’hiver.

  • Au cours de la nuit polaire qui règne en décembre et janvier, une douce lumière gris-bleu caractéristique du cœur de l’hiver baigne les paysages. Des amoncellements de neige recouvrent alors tous les éléments du décor comme pour protéger celui-ci du froid : de nombreux visiteurs se disent très frappés par cette vision, qu’ils qualifient à la fois de paisible et de magique.

  • Recommandé

    Ces articles pourraient également vous plaire

    • Aurores boréales et nuits de rêve

      Aurores boréales et nuits de rêve

      Ceux qui souhaitent profiter au mieux du phénomène naturel spectaculaire des aurores boréales trouveront en Finlande des lieux spécialement conçus pour l’observation du ciel, notamment des igloos et des suites panoramiques dans des hôtels de standing.

    • Par amour des chiens

      Par amour des chiens

      Tinja Myllykangas est une jeune Finlandaise qui a troqué sa vie de citadine contre une cabane en pleine nature en Laponie. Aujourd’hui, elle organise des safaris en traîneaux à chiens et vit en communion avec la nature.

    • La Finlande comme
      si vous y étiez

      – notre groupe Facebook vous donne accès à toutes les infos mises à jour en permanence.

Le Père Noël et la Laponie

Dans une interview exclusive, le seul, le vrai, l’unique Père Noël nous révèle pourquoi la Laponie finlandaise est et sera toujours le meilleur endroit au monde pour l’exercice de son activité universelle.

De prime abord, on pourrait se dire que le mont Korvatunturi, avec sa situation en pleine nature sauvage, loin de toute civilisation, n’est pas vraiment l’endroit idéal pour gérer un service de livraison de cadeaux à destination du monde entier : le Père Noël, lui, n’est pas de cet avis, car pour le célèbre homme en rouge, la logistique ne passe qu’après le privilège qui est le sien de vivre au milieu de la beauté de la nature.

UNE NATURE SAUVAGE AUX NOMBREUX VISAGES

L’exceptionnel pouvoir de séduction de la Laponie s’explique par la diversité de l’environnement naturel de la région. A en croire les locaux, la Laponie compte jusqu’à huit saisons bien différenciées au cours desquelles les paysages en perpétuelle évolution donnent à découvrir d’étonnants contrastes.

- Je sais bien que ça échappe presque à l’entendement, mais il peut arriver que la différence de température entre l’hiver et l’été soit chez nous de l’ordre de 80°C, observe le bonhomme Noël.

LES DEUX AMBIANCES DE L’HIVER

Le “kaamos”, ce terme finnois désignant la nuit polaire des mois de décembre et janvier au cours de laquelle le soleil ne se lève pas, est une période de l’année que beaucoup de gens ont tendance à voir comme un peu effrayante : évidemment, le Père Noël ne partage pas du tout cet avis.

- Quelqu’un a parlé un jour très joliment et très justement de l’”heure bleue” qui caractérise le crépuscule d’hiver : c’est bien vu, car nous avons ici au cœur de l’hiver une lumière très adoucie, bleutée, qui favorise l’ouverture de tous nos sens et la perception du silence. C’est le moment de l’année où la neige recouvre la nature tout entière, et on a alors le sentiment que le monde entier marque une sorte de pause.

Par contre, quand l’hiver commence nettement à tendre vers le printemps, on assiste en Laponie à une rapide augmentation de la luminosité et de la clarté solaire.

- Tout ce qu’il y a autour de nous revient à la vie. Le soleil de la toute fin de l’hiver et du début du printemps met les arbres en valeur en leur donnant même un petit air d’œuvres d’art. C’est alors le moment idéal pour faire une sortie à skis dans les monts, ajoute l’hôte de Korvatunturi.

DES VISITEURS IMPRESSIONNÉS PAR LE SILENCE

La Laponie reçoit toute l’année un bon nombre de visiteurs, toujours accueillis à bras ouverts par les autochtones, Père Noël compris. Quand on lui pose la question, celui-ci estime que la région se caractérise par un aspect qui surpasse tous ses autres atouts.

- La plupart de nos visiteurs se disent très impressionnés par le silence profond et que rien ne vient troubler qui règne dans la nature. Même si beaucoup de gens ont entendu parler de ce silence et s’y attendent en arrivant chez nous, tous nous confient leur surprise de découvrir la réalité de la paix de la nature, une expérience qu’ils qualifient souvent d’envoûtante, conclut notre bonhomme.

Laponie

En Laponie, il ne faut que quelques minutes pour passer de l'effervescence des stations de ski et des villes à la paix et au silence de la nature sauvage.

Pour en savoir plus