• Le ski de fond, sport de toutes les sensations

    La Finlande dispose de milliers de kilomètres de pistes de ski de fond : itinéraires forestiers sécurisés, parcours panoramiques à travers les monts de Laponie, équipées sur des lacs ou des bras de mer gelés, ceux qui aiment l’aventure n’ont que l’embarras du choix.

  • Le plus souvent, il faut peu de temps pour s’habituer au ski de fond ; beaucoup de skieurs deviennent d’ailleurs accros dès le premier jour. Pour faire l’expérience de la paix de la nature en hiver, rien de tel qu’une balade à skis à votre rythme au milieu des vastes étendues vierges toutes blanches.

  • Ce type d’abri ouvert s’appelle un « laavu » : on en trouve au fil d’un grand nombre de pistes, et il n’y a pas mieux pour faire connaissance avec d’autres skieurs et échanger conseils pratiques et anecdotes.

  • Certains skieurs préfèrent le ski de fond hors piste : le terrain étant plus ardu, il convient d’emporter un équipement spécifique et d’avoir de bonnes notions de survie en forêt et un bon sens de l’orientation ; quant aux randonneurs novices, il leur est conseillé de faire appel à un guide. Il s’agit là d’une expérience particulièrement jubilatoire.

  • Les huttes traditionnelles lapones ou « kota » sont très appréciées des skieurs pour les haltes. Une fois entré, on commence généralement par se préparer une boisson chaude et se faire griller des saucisses au feu de bois.

  • Long d’un millier de kilomètres, le littoral finlandais se retrouve en grande partie pris dans les glaces en hiver, ce qui permet d’accéder aux archipels voisins à skis.

  • Les uns préfèrent être seuls face à la nature pour mieux profiter de l’intermède méditatif, les autres apprécieront plutôt de s’imprégner de la paix de la nature en bonne compagnie : quoi qu’il en soit, l’important est de franchir le pas.

  • Il est très habituel de repérer des animaux au cours d’une randonnée à skis : la nature hivernale permet d’observer un grand nombre d’espèces, des écureuils et des lapins aux rennes, en passant par les tétras-lyres noirs comme ici. Parfois, on peut même tomber sur des traces d’animaux plus rares, par exemple le glouton.

  • De la neige, du soleil, une paire de skis… et la vie est belle.

  • Recommandé

    Ces articles pourraient également vous plaire

    • Par amour des chiens

      Par amour des chiens

      Tinja Myllykangas est une jeune Finlandaise qui a troqué sa vie de citadine contre une cabane en pleine nature en Laponie. Aujourd’hui, elle organise des safaris en traîneaux à chiens et vit en communion avec la nature.

    • La Finlande comme
      si vous y étiez

      – notre groupe Facebook vous donne accès à toutes les infos mises à jour en permanence.

LE SKI DE FOND, SPORT À SENSATIONS

En Finlande, le ski de fond est considéré un peu comme un sport national : accessible à tous, c’est une activité qui fait le plus grand bien au corps comme à l’esprit, d’autant qu’elle se pratique au milieu de beaux paysages hivernaux.

Le ski de fond fait partie de la culture finlandaise au point que quasiment tous les petits Finlandais s’y mettent à peine après avoir appris à marcher.

Il y a encore quelques dizaines d’années, le ski était un mode de transport essentiel en hiver, si bien qu’il était habituel qu’on traverse lacs et forêts à skis pour se rendre au travail ou à l’école ; dans certaines petites localités, les enfants chaussent aujourd’hui encore leurs skis pour rejoindre leur établissement scolaire tant que dure la saison des neiges.

UNE GRANDE FACILITÉ D’ACCÈS

Partout en Finlande, on trouve aujourd’hui encore facilement des endroits où pratiquer le ski de fond : qu’il s’agisse des villes de la région métropolitaine d’Helsinki ou de villages isolés comme Nuorgam ou Kilpisjärvi en Laponie du Nord, toutes les municipalités entretiennent un réseau de pistes de ski de fond, dont bon nombre sont éclairées.

Avec son impressionnant réseau de 330 km de pistes de ski de fond dont elle est entourée, la station de ski d’Ylläs est la mieux dotée de Finlande dans ce domaine ; tous les sites de ski y sont accessibles en quelques minutes à pied à partir des hôtels et autres lieux d’hébergement. A Helsinki, l’accès aux pistes présentes autour de la région métropolitaine se fait en transports en commun.

LOUEZ VOTRE ÉQUIPEMENT, CHAUSSEZ VOS SKIS, PARTEZ

On peut apprendre à faire du ski de fond relativement facilement à tout âge ; quant à l’équipement de base nécessaire, les organisateurs de safaris, les magasins de sports et même les hôtels en louent dans les stations.

Pour débuter dans cette pratique, il est conseillé de marcher un peu, skis attachés, ce qui permet de sentir au mieux comment manœuvrer ses skis ; ensuite, on peut passer au stade de la balade à skis, en se limitant dans un premier temps à de courtes distances. Ceux qui ne se sentent pas trop à l’aise peuvent faire appel à un moniteur, ou bien demander à un skieur expérimenté de leur montrer comment faire.

UNE SAISON QUI DURE LONGTEMPS

En Finlande du Sud, la saison de ski court sur cinq mois, tandis qu’en Laponie elle se prolonge jusqu’à sept ou huit mois.

Dès les premières chutes de neige à la fin de l’année, les skieurs les plus enthousiastes prennent la direction des pistes pour s’adonner à leur sport préféré ; d’autres skieurs pratiqueront avant tout pour le plaisir de faire une sortie dans la nature, quitte à attendre le printemps pour pouvoir profiter du soleil.

Il est aussi très fréquent de combiner la balade à skis avec un piquenique, ou même une petite partie de pêche sur glace. Il est alors indispensable d’emporter un thermos rempli de sa boisson chaude préférée, à moins qu’on ne skie sur les pistes les plus fréquentées : en ce cas, la halte à une buvette en plein air fait tout naturellement partie de la balade.

 

Silence, s'il vous plait

Dans un monde moderne où la vie est trépidante, il nous faut apprendre à donner de la valeur à ce qui est rare : l’espace, le calme, le temps, voilà autant de biens précieux qui ne manquent pas en Finlande… Et vous, quand avez-vous eu l’occasion d’écouter votre petite voix intérieure pour la dernière fois ?

A lire sur le même sujet
Plus du répertoire Pois