• Les plaisirs de la voile en Finlande

    En Finlande, la navigation se fait le plus souvent en eaux abritées, ce qui permet au plaisancier de bénéficier de vents légers et d’une mer calme : ainsi, les zones maritimes finlandaises sont l’idéal pour ceux dont la priorité ne sera pas de se mesurer aux forces d’une nature déchaînée.

  • Des aides à la navigation très au point et de très bonnes cartes maritimes permettent de naviguer au large de la Finlande en profitant au maximum de la sortie en mer, ce qui ne veut toutefois pas dire que l’attention du plaisancier ne doive pas rester mobilisée en permanence.

  • Si vous souhaitez faire un agréable repas dans un restaurant puis vous immerger dans l’animation de la vie nocturne, choisissez une marina moderne et dotée de tous les services souhaitables.

  • Ne manquez pas de visiter un village de pêcheurs de l’ancien temps, où vous vous laisserez aller à imaginer ce que fut la vie dans l’archipel au fil des siècles : il n’y a pas si longtemps, on n’avait guère d’autre moyen de se déplacer dans ces îles qu’à voiles et à rames.

  • Que vous sortiez en mer sur un petit voilier ou un bateau plus important, vous profiterez à fond des eaux abritées de l’archipel finlandais. Et si vous venez en Finlande avec votre bateau en remorque, vous pourrez par exemple combiner navigation « light » et camping sauvage dans les îles : sensations différentes garanties.

  • Les nuits d’été sont lumineuses et très généralement sereines : vous apprécierez certainement le calme ambiant et le sentiment de communion avec la nature avant de regagner votre couchette pour une nuit de sommeil bien méritée.

  • Recommandé

    Ces articles pourraient également vous plaire

Les plaisirs de la voile en Finlande

Vous avez peut-être entendu parler de la Finlande comme du « pays des Mille Lacs »*, mais saviez-vous que la Finlande est également dotée d’un littoral parsemé de dizaines de milliers de petites îles ? En particulier, la Côte baltique finlandaise est une parfaite destination de vacances pour tous ceux qui rêvent de vivre une expérience de la voile avec un petit quelque chose en plus.

Le littoral finlandais s’étend de l’est du golfe de Finlande jusqu’à la pointe avancée occidentale de l’archipel d’Åland, et de là jusqu’à l’extrémité nord du golfe de Botnie ; la distance correspondant à l’ensemble de cette ligne côtière totalise 660 milles marins (plus de 1200 kilomètres), des milles qui réservent bien des sensations marquantes.

EN MER, PAS UNE SECONDE D’ENNUI

Si vous êtes marin dans l’âme, votre plus grand plaisir est naturellement de passer du temps sur l’eau : cela tombe bien, car la Finlande a tout ce qu’il vous faut dans ce domaine. Qui plus est, chaque minute que vous y passerez à faire de la voile sera différente de la minute précédente, car les zones maritimes finlandaises solliciteront en permanence votre participation active. Ainsi, vous éprouverez des sensations hors de l’ordinaire face à un vent qui change de direction quasiment à tout bout de champ, d’où obligation de vous montrer très réactif en réglant vos voiles en conséquence sous peine de dévier de votre cap ; vous verrez bientôt que les occasions ne manquent pas d’exercer vos talents de marin au fil des 10.000 kilomètres de chenaux de navigation balisés que totalisent les zones maritimes finlandaises, pour ne pas parler des quelques 80.000 îles petites et grandes (vous avez bien lu : quatre-vingt mille…) qui parsèment ces eaux. Et vous feriez bien d’oublier l’idée de vous mettre en pilote automatique : qu’y a-t-il de plus intense que tenir la barre ?

Si vous n’êtes pas mobilisé par les gestes de la navigation, vous apprécierez certainement de rester assis à l’arrière du bateau en vous contentant de suivre les variations infinies des paysages que vous traverserez. Si vous longez le littoral d’assez près, votre sortie en mer s’agrémentera de la vue de paysages forestiers aussi luxuriants que verdoyants et de petites maisons de vacances colorées nichées dans la nature, presque pieds dans l’eau. Si par contre vous naviguez plus au large, vous croiserez sur votre chemin des petites îles où apparaissent ça et là des maisons en bois rouge et jaune caractéristiques des villages de pêcheurs de l’archipel, cachées au fond d’une anse entre deux falaises aux formes arrondies, avec souvent la tache verte d’un bosquet isolé planté dans le voisinage.

En allant toujours plus vers la haute mer, en pleine Baltique, les îlots tendent à devenir des promontoires rocheux dénudés et battus par les vents où la faune sauvage, oiseaux de mer et phoques notamment, a élu domicile. Vous pourrez aussi repérer sans mal l’une des espèces les plus majestueuses de l’archipel : l’aigle de mer ou pygargue à queue blanche avec ses ailes larges comme des portes de grange ; vous verrez certainement cet oiseau décrire de lents cercles au-dessus de la surface de la mer, signe qu’il est à l’affût d’une proie.

LA DÉCOUVERTE DE L’ARCHIPEL

Avez-vous envie d’une brève balade en mer, ou bien plutôt d’une sortie en voilier de toute une journée ? A vous de décider de votre destination et du temps que vous souhaiterez passer à naviguer ; dans tous les cas, l’une des 240 marinas ou autres ports de plaisance disséminés au fil de la côte ainsi que dans les îles d’Åland attendent votre visite, quel que soit le programme que vous avez prévu pour votre journée.

Vous trouverez quelques-unes de ces marinas dans des îles habitées depuis des siècles par des populations qui ont toujours tiré leur subsistance de la mer ainsi que des quelques terres rocailleuses dont elles ont pu disposer. Si vous restez passer la nuit dans une de ces îles, ne manquez pas de vous balader dans le village le plus proche, histoire de vous faire une idée du courage et de la détermination qu’il a fallu aux insulaires pour s’accrocher à la vie dans cet archipel qui défie le grand large à l’écart de la Finlande continentale.

Un certain nombre de marinas finlandaises ont été conçues pour les plaisanciers les plus exigeants et offrent de ce fait toutes les commodités modernes souhaitables. Cependant, le niveau des prestations est élevé dans tous les ports de plaisance : les normes standard finlandaises veulent qu’eau, courant électrique et facilités de lavage soient mis gracieusement à la disposition de tout plaisancier, sans oublier le libre usage du sauna du coin. La plupart de ces sites affichent des prix très raisonnables, soit habituellement un montant de plus ou moins 20 euros par embarcation pour pouvoir passer la nuit dans la marina, services compris.

Une fois que vous aurez amarré et sécurisé votre voilier et que vous aurez retrouvé la terre ferme, vous pourrez dîner à bord en profitant de la douce et lumineuse nuit d’été, à moins que vous ne décidiez de donner son soir de congé à votre dévoué cuisinier habituel pour vous trouver un restaurant dans les parages ; après le dîner, vous aurez certainement plaisir à flâner au bord de l’eau, avant de prendre un café sur une terrasse ou d’aller boire un verre dans un bar.

Que vous soyez un marin chevronné toujours à la recherche de nouveaux défis à relever en mer ou que vous aimiez avant tout découvrir de nouveaux endroits, la Finlande a tout pour vous apporter des sensations particulières qui resteront gravées dans votre mémoire.

* Le surnom de « pays des Mille Lacs » qu’on attribue parfois à la Finlande tient du doux euphémisme : en réalité, c’est plus de 180.000 lacs que compte le pays !

 

Zones côtières et archipel

Avec son archipel d’une extraordinaire beauté, la Finlande côtière offre un large choix de destinations aussi captivantes que faciles d’accès.

A lire sur le même sujet