• Par amour des chiens

    Tinja a l’habitude d’être très souple dans l’organisation de ses safaris : chaque sortie dans la nature tient compte des souhaits spécifiques de ses clients.

  • Le confort matériel dont dispose Tinja est réduit au strict minimum, mais la jeune femme n’échangerait pour rien au monde ses tâches quotidiennes en pleine nature contre une vie en ville.

  • Tinja est également propriétaire de quelques chevaux fjords norvégiens et de poneys d’Islande, deux races parfaitement adaptées au terrain caillouteux caractéristique des monts de Laponie.

  • La Laponie impressionne par la beauté des couleurs de sa nature au moment du flamboiement végétal de l’automne : les visiteurs disent garder un souvenir marquant de leurs balades à dos de poney au milieu des paysages embrasés par l’”été indien” lapon.

  • En Laponie, on appelle un “loup” un chien de race spécifique issu du croisement entre un chien et un loup : ces chiens sont connus pour leur très grande fidélité et leur attachement à vie à leur maître, au point qu’ils sont prêts à suivre celui-ci où qu’il aille.

  • A l’instinct, les chiens de traîneau voient la traction d’une charge comme leur mission naturelle. C’est ce qui explique le concert d’aboiements qui accueille les clients de Tinja : les chiens ont parfaitement compris qu’ils vont bientôt être de sortie et veulent signifier par là qu’il n’est pas question qu’on en laisse un à la maison !

  • “J’ai eu des animaux domestiques dès ma petite enfance, mais c’est presque par hasard que je me suis lancée dans l’organisation de safaris. Au départ, j’avais juste accepté de m’occuper de chiens que leurs maîtres ne pouvaient pas garder pour une raison ou une autre”, dit Tinja.

  • La Laponie finlandaise est une destination très appréciée de tous les passionnés des activités en plein air, d’autant que l’hiver arctique donne matière à faire des expériences fortes et à part.

  • Recommandé

    Ces articles pourraient également vous plaire

    • Quel est votre festival ?

      Quel est votre festival ?

      La Finlande accueille tous les étés un nombre incroyable de festivals musicaux. Choisissez celui qui vous correspond le mieux, réservez vos places et préparez-vous à faire la fête jusqu’à pas d’heure au milieu des nuits claires caractéristiques de l’été finlandais.

    • Des saunas finlandais différents

      Des saunas finlandais différents

      Le pays aux 3 millions de saunas n’hésite pas à revisiter et à réinventer le rituel séculaire du bain de vapeur en imaginant de nouvelles déclinaisons pour la plus grande joie de tous les aficionados. Certains de ces saunas nouvelle génération, souvent fort originaux, se trouvent jusque dans le centre des grandes villes.

    • La Finlande comme
      si vous y étiez

      – notre groupe Facebook vous donne accès à toutes les infos mises à jour en permanence.

Par amour des chiens

Tinja Myllykangas est une jeune femme qui a troqué sa vie de citadine contre une cabane en pleine nature en Laponie. Elle travaille aujourd’hui comme organisatrice indépendante de safaris à traîneaux à chiens et se sent en communion profonde avec la nature.

Avec ses 40 huskies et ses quelques chevaux, Tinja vit en Laponie finlandaise du Nord, à près de 290 km de la ville la plus proche. Pour elle, l’effervescence de la ville et les vitrines pleines à craquer de marchandises plus tentantes les unes que les autres ne font pas le poids par rapport aux vastes espaces de nature immaculée qu’elle a à portée de main.

LE STRICT ESSENTIEL

Tinja ne dispose ni de l’électricité, ni de l’eau courante dans sa maison située non loin du mont Muotkatuntunri, où la jeune femme prépare ses repas sur un poêle chauffé au bois, quand elle ne cuisine pas carrément  à l’extérieur, autour d’un feu de camp.

- Les tâches quotidiennes ne me paraissent jamais pénibles. C’est un mode de vie que je me suis choisi, et je retire tant de joie et d’énergie de cette existence au contact de la nature qu’aucun bien matériel ou élément de confort ne me manque, nous confie-t-elle.

L’HIVER, SAISON PRIVILÉGIÉE

Les saisons que préfère Tinja ne sont pas exactement le printemps et l’été, comme c’est le cas pour une majorité d’entre nous.

- J’adore l’hiver. Plus il fait froid, plus je me sens énergique. Quant à l’obscurité hivernale, ce n’est pas une affaire. Même pendant la période de nuit polaire et d’obscurité prolongée que nous appelons “kaamos” par chez nous, il fait plus lumineux qu’on ne croit, car la lune et les étoiles sont source de beaucoup de lumière, fait-elle remarquer.

Même si la Laponie est d’une grande beauté en hiver, la jeune femme s’empresse d’ajouter que toute la région gagne aussi à être connue en particulier en automne.

- C’est une période de l’année formidable pour faire des balades à dos de poney. La nature prend alors un aspect caractéristique à base de couleurs rougeoyantes : au plus fort de ce phénomène, on a vraiment l’impression que nos monts de Laponie sont en feu, dit Tinja.

UNE HISTOIRE D’AMOUR AVEC LES CHIENS

Après avoir été proche des animaux en général depuis sa petite enfance, Tinja s’est retrouvée un peu par hasard créatrice d’une société d’organisation de safaris dans la nature : au départ, elle avait juste accepté de s’occuper de chiens appartenant à différentes personnes qui n’avaient plus la possibilité de garder ces animaux.

- Les chiens de traîneau vous obligent à faire beaucoup d’exercice physique, or beaucoup de gens n’y sont pas préparés. Ici, les chiens sont dans leur élément et peuvent vivre la vie pour laquelle ils sont faits, c’est-à-dire tirer des traîneaux, nous explique-t-elle.

Elle ajoute que sa vie quotidienne ne lui a jamais paru pénible.

- Les safaris que je propose sont de durée variable, en fonction de ce que me demandent mes clients. Tous mes visiteurs me disent garder un souvenir inoubliable de leur sortie dans la nature avec les chiens, notamment après avoir fait un safari de plusieurs jours à travers les monts de Laponie. D’ailleurs pour moi aussi, chacune de ces sorties est une expérience forte et inoubliable, conclut la jeune femme.

Laponie

En Laponie, il ne faut que quelques minutes pour oublier l'effervescence des stations de ski et des villes et se laisser gagner par la paix et le silence de la nature vierge.

Pour plus d'informations