Le mode d'emploi des chalets d'été finlandais

Considéré par les Finlandais comme une sorte de lieu sacré, le chalet d’été est associé à de nombreux rituels de vacances dans lesquels s’incarne l’âme collective finlandaise.

Qu’il se trouve sur une île éloignée de la Finlande continentale en pleine mer de l’Archipel ou au bord d’un lac dans un décor naturel de forêts, le chalet d’été est le lieu où les Finlandais renouent leur lien à la nature en se mettant à l’écoute du silence et en laissant de côté le monde extérieur le temps d’une parenthèse enchantée.

On compte pas moins d’un demi-million de ces chalets dans le pays, cabanes rudimentaires et belles villas d’été confondues. Pour la plupart des Finlandais, l’expérience ultime passe par la sobriété. C’est pourquoi le chalet d’été finlandais traditionnel, ou kesämökki comme on l’appelle en finnois, ne dispose que de peu d’éléments de confort, même si l’on y trouve tout ce dont on a besoin pour se nourrir l’esprit et le corps. Même si ces résidences secondaires ne sont équipées que de façon facultative d’une installation de plomberie, de l’eau courante et de l’électricité, le sauna est indissociable de toute maison de vacances finlandaise qui se respecte : c’est en faisant ses ablutions dans la vapeur de l’étuve que chacun s’immerge véritablement dans la culture ancestrale finlandaise et dans un bien-être typiquement nordique.

La “vie de chalet”, ou mökkielämä en langue finnoise, s’apparente à une vie au ralenti consistant à profiter pleinement et tous sens ouverts de l’instant présent. Si vous prévoyez de faire un séjour dans l’un de ces bungalows caractéristiques ou que des hôtes finlandais vous invitent dans leur résidence secondaire lors de votre séjour, voici quelques points pratiques qui vous seront utiles et qui constituent, en quelque sorte, le mode d’emploi du fameux mökki finlandais.