• Lieux à explorer
  • Choses à faire
  • Conseils pratiques
Cinq incontournables de la Laponie en été
3 minute read
Une femme campe sous une tente suspendue dans l’époustouflante Laponie finlandaise

Credits:: Harri Tarvainen

Les hivers de Laponie sont légendaires, mais ses étés sont tout aussi magiques

Région la plus septentrionale de la Finlande, la Laponie est peu peuplée et principalement connue pour sa nature sauvage subarctique et les danses célestes de ses aurores boréales. Ce territoire jouit d’une flore et d’une faune très riches, de ses minuscules fleurs d’Europe indigènes à ses rennes vagabondant librement dans la nature. Pour ce qui est de l’hébergement en Laponie, vous n’aurez aucun mal à trouver des hôtels de charme, des cabanes, des chalets et des appartements accueillants. Si la région est connue pour ses hivers exquis, les mois plus chauds offrent tout autant de possibilités, avec un large éventail de choses à voir et à faire.

Un couple allongé sur un lit regarde le coucher de soleil à travers la fenêtre de leur igloo
Credits: Jari Romppainen

Immergez-vous dans la culture samie

Bien qu’elle fasse partie de la Finlande, la Laponie abrite une riche culture qui lui est propre. La région appartient à la patrie des Samis, le peuple autochtone qui habite les territoires septentrionaux de la Norvège, de la Suède, de la Russie et de la Finlande.

Dans le Sápmi, région luxuriante et verdoyante en été, on parle différents dialectes sames, classés parmi la famille des langues ouraliennes. Les habitants vivent de divers moyens de subsistance, de la pêche à l’élevage semi-nomade de rennes.

La meilleure façon de s’immerger dans la culture samie est de visiter le centre culturel Sajos, à Inari. Lieu captivant pour tout voyageur qui visite la région, ce centre remplit également un rôle essentiel : il abrite le Parlement sami. À ce titre, c’est l’un des sites les plus importants pour la culture indigène de Finlande. Le Sajos a pour mission de créer les conditions nécessaires pour que les Samis puissent maintenir et développer leurs propres langues, leur culture, leurs moyens de subsistance et leur autonomie.

Ne manquez pas le musée voisin, le Siida, qui est également un centre dédié à la nature. Ses expositions et ses événements offrent aux visiteurs un regard privilégié sur la Laponie en leur fournissant des informations sur la culture vivante des Samis et sur la nature arctique environnante.

Une artiste samie chante sur une scène
Credits: Ville Fofonoff

Testez le sauna estival

Pour les Finlandais, le sauna est un lieu collectif dédié à la relaxation, la purification et la méditation. Prenez une serviette, réunissez quelques amis et des boissons fraîches, et goûtez vous aussi à ce passe-temps incontournable.

À Muonio, l’Arctic Sauna World offre une expérience unique, avec ses cinq saunas pressés entre les magnifiques montagnes qui bordent le parc national de Pallas-Ylläs, sur les rives de Jerisjärvi, un lieu sacré pour les Samis et connu pour son abondance de poissons.

L’Arctic Sauna World s’inspire des quatre éléments : la terre, le feu, l’eau et l’air. Le bois ramassé sur la terre qui l’a fait pousser, le feu qui brûle dans le poêle du sauna, l’eau qui coule sur les braises brûlantes et l’air qui se gonfle de chaleur à l’intérieur du sauna. Mais s’y cache aussi un cinquième élément plus méconnu : l’esprit ardent du sauna. Ça ne vous dit rien ? Dans le folklore finlandais, « Löyly », la vapeur, est aussi l’esprit du sauna, et donc une partie de notre âme.

Découvrez les autres saunas incontournables de Laponie.

Vue sur les hauts plateaux de la Laponie finlandaise
Credits: Markus Kiili

Faites une croisière en catamaran sur le troisième plus grand lac de Finlande

Dans la municipalité d’Inari, les forêts et les collines serpentent lentement le long des nombreux cours d’eau qui traversent la région. Plus de 10 000 lacs se partagent le territoire, et parmi eux se trouve le troisième plus vaste de Finlande, le lac Inari. Lors de votre séjour en Laponie, ne manquez absolument pas le coucher du soleil sur le lac. L’idéal est de vous offrir une balade à bord d’un catamaran de Lake Inari Cruises, qui vous fera parcourir le lac et ses 3 300 îlots. La croisière passe notamment par le site sacré d’offrandes sacrificielles des Samis, le rocher d’Ukko (ou Äijih), et s’arrête à Pielpavuono sur demande. De là, vous n’aurez que 2 km de marche à parcourir jusqu’à l’église de Pielpajärvi, l’un des plus anciens édifices d’Inari. Cette croisière en catamaran est régie selon le certificat international de voyage durable Green Key.

Profitez du spectaculaire soleil de minuit à bord d’un canoë

Admirez le mystérieux soleil de minuit de Laponie en canoë. L’itinéraire de canoë de la nuit sans nuit est long d’environ 160 km et convient aussi bien aux débutants qu’aux canoéistes plus expérimentés. Le parcours commence au lac Aalisjärvi, à Kolari, et se poursuit jusqu’à la rivière Tornionjoki. Cet itinéraire officiel offre des expériences pour tous les niveaux de compétence, des plus extrêmes à la pagaie douce sur les lacs et les bassins de rivière. Le long du parcours se trouvent des aires de feu de camp et de repos, des toilettes, des poubelles et du bois pour faire du feu. L’itinéraire lui-même est principalement entretenu par les personnes qui l’utilisent, qui sont invitées à signaler à la municipalité les arbres tombés et les obstacles potentiellement dangereux. Il vous faudra plusieurs jours pour arriver au bout du parcours, mais rien ne vous oblige à le réaliser de bout en bout. Il existe plusieurs étapes où vous arrêter, notamment à Konttajärvi, aux rapides de Sirkkakoski ou à Niuro, à Ylitornio, pour n’en citer que quelques-unes. Vous pouvez également éviter les rapides et prendre des itinéraires alternatifs plus tranquilles. Plusieurs opérateurs proposent la location de canoës dans la région. Vous n’aurez pas de mal non plus à trouver des excursions guidées.

Des barques sont alignées sur une rive de la Laponie finlandaise
Credits: Harri Tarvainen

Amateurs de sensations fortes, rendez-vous au bike park d’Ylläs

Yllästunturi, plus connu sous le nom d’Ylläs, est un mont de 718 m situé dans la municipalité de Kolari. Si ces lieux sont populaires pour les sports d’hiver comme le ski de fond ou alpin et la motoneige, les mois estivaux ne sont pas en reste. Les pentes du bike park réservent des pistes faciles pour les débutants et des pistes d’enduro plus avancées pour les accros à l’adrénaline. Le bike park d’Ylläs est le plus grand de Finlande, et possède également les pistes les plus longues du pays, qui font jusqu’à 4 km. Il ne vous reste plus qu’à louer un vélo, des équipements de sécurité, et éventuellement les services d’un guide !

Recommended