• Lieux à explorer
  • Choses à faire
  • Conseils pratiques
  • Happiness Finder

La merveilleuse faune finlandaise

4 minute read

Credits:: Antero Aaltonen

Allons observer les animaux en Finlande

Les vastes forêts verdoyantes de la Finlande, les magnifiques îles de la Baltique, les collines arctiques balayées par le vent et les innombrables lacs bleus abritent une faune étonnante.

Ces paysages immaculés et pittoresques offrent des habitats à de nombreux animaux et oiseaux sauvages, notamment aux ours, loups, lynx, aigles, grues, cygnes et au phoque le plus rare au monde.

Les ornithologues amateurs affluent en Finlande pour trouver des espèces difficiles à repérer ailleurs en Europe. Les passionnés de photographie animalière viennent également ici pour les excursions et installations qui leur permettent de prendre des clichés spectaculaires d'animaux étonnants dans leurs habitats naturels.

Les 41 parcs nationaux de Finlande, ouverts toute l'année, sont d'excellents endroits pour voir ces animaux. Consultez notre galerie d’images pour voir certains des animaux et des oiseaux les plus emblématiques de ce beau pays.

Credits: Guido Muratore

Le lynx

Ces magnifiques félins se répandent de plus en plus dans les forêts finlandaises ces dernières années. Ils sont cependant difficiles à repérer, car leurs excellents sens de la vue, de l'odorat et de l'ouïe leur permettent de se tenir à l'écart des humains.

Credits: Jari Peltomäki

Le cygne chanteur

Le gracieux cygne chanteur blanc est l'oiseau national de la Finlande. Les cygnes et grues revenant de leur hivernage dans le sud sont accueillis avec bonheur par les Finlandais comme des messagers de l'arrivée tant attendue du printemps.

Credits: Ismo Pekkarinen

Le phoque annelé Saimaa

Après la période glaciaire, ce phoque s’est adapté à un habitat d'eau douce après avoir été coupé de la mer. Il se trouve désormais dans le lac Saimaa, le plus grand lac de Finlande. Et comme il ne se trouve que dans le lac Saimaa, il est le phoque le plus rare au monde. Grâce aux mesures de conservation, leur nombre est récemment passé à plus de 400, mais les phoques annelés de Saimaa sont toujours gravement menacés d’extinction.

Credits: Teuvo Juvonen / Vastavalo

La chouette lapone

Les anneaux concentriques autour des yeux de ces énormes chouettes du nord leur donnent un air perpétuellement surpris. Notez que les chouettes lapones peuvent devenir agressives si vous vous approchez de leurs nids ou de leurs petits.

Credits: Jari Peltomäki

Le loup

Qui a peur du grand méchant loup ? Pas vous ! En fait, il n'y a probablement pas lieu de craindre de rencontrer un loup lors d'une promenade dans les forêts finlandaises, car les loups sont rares et font de leur mieux pour éviter les gens. La meilleure façon de voir un loup sauvage est de participer à l'une des excursions nocturnes d'observation de la faune spécialement organisées dans les régions frontalières orientales de la Finlande, où les loups sont les plus nombreux.

Credits: Maximilian Muench

L’ours

La Finlande abrite plus de 1 500 ours, mais ils sont rarement vus et ont peur des gens. Cependant, plusieurs voyagistes organisent des excursions dans les forêts de l'est de la Finlande, où vous pouvez passer la nuit dans une cachette pour observer et photographier des ours sauvages attirés par des restes de nourriture éparpillés. 

Credits: Konsta Punkka

Le carcajou

Aussi connu sous le nom de glouton, le carcajou est un animal robuste qui ressemble à un ours plus petit et allongé. Mais il est en fait plus étroitement lié aux martres, loutres et blaireaux de Finlande. Si cela vous intéresse, vous pouvez faire une excursion d'observation du carcajou dans l'est de la Finlande.

Credits: Guido Muratore

Le geai de Sibérie

Les geais de Sibérie sont des oiseaux sociables que l'on trouve en Laponie et dans d'autres régions du nord. Ils apparaissent souvent pour grignoter des friandises auprès des pique-niqueurs dans les nombreuses forêts finlandaises.

L’hermine

Cette hermine est bien camouflée dans la neige avec son pelage blanc d'hiver. Plusieurs animaux de la forêt finlandaise perdent leur pelage d'été à l'automne et deviennent blancs pour l'hiver, notamment l'hermine. Ne vous laissez pas berner par une forêt enneigée apparemment vide ; souvent, vous verrez des traces fraîches laissées par des animaux et des oiseaux.

Le pygargue à queue blanche

Grâce aux efforts des défenseurs de la nature finlandais, ces majestueux aigles à queue blanche ne sont plus en danger d’extinction. Aujourd'hui, on les voit souvent planer au-dessus des eaux et des îles de la mer Baltique.

Credits: Jaakko Salo

Le renne

Les rennes finlandais ont été semi-domestiqués à partir de rennes sauvages de montagne. En Laponie, il y a en fait plus de rennes que d'habitants ; 200 000 pour être (relativement) exact. Et ne vous inquiétez pas par rapport au froid ; les rennes supportent naturellement le temps glacial et peuvent vivre à des températures aussi basses que -50°C ! Ce sont également les seuls mammifères qui peuvent voir la lumière ultraviolette, ce qui aide à prévenir la cécité des neiges.

Credits: Pentti Sormunen

Le wapiti

L'un des résidents à quatre pattes le plus impressionnant de Finlande est l'élan, qui peut peser jusqu'à 700 kilos. Le wapiti peut être vu pratiquement partout en Finlande, où il prospère actuellement en raison de la rareté de prédateurs naturels. Les wapitis sont plus faciles à repérer à l'aube et au crépuscule, lorsqu'ils s'aventurent hors des forêts pour paître dans les marais, les prairies et les champs.

Credits: Antero Aaltonen

Recommended