Cuisine et culture de la Finlande

4 minute read

Credits:: Harri Tarvainen

La cuisine finlandaise est élaborée autour d’ingrédients frais et naturels qui proviennent directement de ses eaux, champs et forêts.

Découvrez les ingrédients et plats finlandais qu’il vous faut absolument goûter durant votre séjour.

Les Finlandais sont des leaders en recherche et en innovation, mais côté gastronomie, ils restent bien plus traditionnels. La cuisine finlandaise se distingue des autres pays scandinaves, car elle est influencée par la Russie à l'Est et la Suède à l'Ouest.

Depuis toujours, le régime alimentaire finlandais a dû s’adapter aux conditions difficiles du climat nordique. Et comme les cultures sont dictées par le froid, de nombreux produits locaux ne sont disponibles que pour une durée limitée.

De nos jours, vous pouvez acheter à peu près tout ce que vous souhaitez en Finlande. Mais tant que vous êtes là, privilégiez les produits locaux, vous ne le regretterez pas !

Credits: : Elina Manninen / KEKSI
Credits:: Elina Manninen / KEKSI

Les céréales et graines, de la terre à l’assiette

L’or du sol finlandais ? L’avoine ! Il se décline en lait, crème et yaourt, et même en recette très savoureuse à la viande, le Pulled Oats. Surtout, n'oubliez pas de goûter à ce plat résolument finlandais !

Si vous préférez les aliments traditionnels, tenez-vous en au bon vieux porridge. Ce délicieux et copieux plat peut être dégusté dans n'importe quelle station-service, hôtel ou café pour seulement quelques euros. Réchauffant, rassasiant et délicieux, il se déguste de préférence avec une cuillerée de confiture ou un peu de beurre frais.

Notre conseil : côté céréales locales, le chef pâtissier Teemu Aura saura vous surprendre. Les boulangeries qui portent son nom sont partout à Helsinki. Vous y trouverez de quoi préparer un bon petit déjeuner finlandais : ses petits pains roses appelés Pullabiili, des petits pains finlandais classiques, des croissants et des pains au levain. Toutes ces bonnes choses sont entièrement faites maison et allient créativité culinaire et ingrédients de haute qualité.

Vous verrez souvent une corbeille à pain sur la table des Finlandais. Le pain, le plus souvent à base de seigle, de blé ou d’avoine, est servi avec du beurre, de la margarine ou du fromage frais. Les Finlandais l’adorent et en mangent au petit déjeuner, au déjeuner et au dîner !
Credits: Emilia Hoisko

Le poisson, autre essentiel de la cuisine finlandaise

Soupe de saumon, filet de perche, hareng mariné de la Baltique ou de corégone blanc fumé… la liste est longue (et alléchante). Consommez de préférence des produits frais achetés sur les marchés ou dans les épiceries fines. Les plats de poisson sont au cœur du régime alimentaire finlandais et vous les trouverez dans tous les restaurants à travers le pays. Par quoi commencer ? Essayez le poisson fumé, c’est la façon typique de savourer les produits de la mer sur l’archipel. Vous pouvez aussi attraper votre propre poisson, la pêche en Finlande est une expérience inoubliable ! Contactez les offices du tourisme locaux pour organiser vos activités de pêche et obtenir les meilleurs conseils.

Notre conseil : la fête de l’écrevisse, ou « Rapujuhlat » (« Kraftskiva » en suédois) est une tradition suédoise adoptée par les Finlandais, à la fin de la saison des écrevisses. Ces petits homards d’eau douce sont un régal, c’est pourquoi on les célèbre avec style, et souvent accompagnés d’une bonne quantité de schnaps et de chansons autour de l’écrevisse. Si vous recevez une invitation à l’une de ces soirées, acceptez sans hésitation !

Poisson blanc ou saumon, les Finlandais adorent le poisson fumé, ou parfumé au citron et à l’aneth frais.
Credits: Elina Manninen / KEKSI

Les baies fraîches et juteuses sont le trésor des forêts de Finlande

Abondantes et sucrées en saison, les airelles, les fraises des bois et les myrtilles ont meilleur goût lorsqu’elles sont cueillies directement dans la forêt ou achetées fraîches au litre sur un marché local. Hors saison et en dehors des mois les plus chauds de l'année, les confitures locales aux mûres et aux fruits de l'argousier raviront vos papilles.

Notre conseil : essayez les baies séchées et moulues de METTÄ Nordic. Même sous forme de poudre, elles gardent toutes les saveurs exaltantes des forêts finlandaises. Achetez-en un sac ou deux et ajoutez quelques pincées à vos plats !

Si vous êtes plutôt bec sucré, nous vous conseillons les petites fraises des bois ou les myrtilles (ou bleuets), ce sont les baies les plus sucrées de nos forêts finlandaises.

Les champignons : cèpes, chanterelles, fausses morilles... la liste est longue

En vertu du droit de tout un chacun, vous pouvez cueillir presque tout ce que vous souhaitez dans les forêts finlandaises. Mais vérifiez tout de même les règles locales si vous vous promenez dans un parc national ou une autre zone protégée.

Notre conseil : ne cueillez des champignons que si vous savez ce que vous faites. Sinon, participez à des cueillettes de champignons organisées par des experts, comme celles proposées à l’hôtel Punkaharju, dans l’est de la Finlande, elles sont parfaites pour les débutants.

La Finlande innove constamment avec ses superaliments, et ses produits inondent aujourd’hui le marché mondial

Découvrez par exemple les produits Beanit, à base de protéines végétales fabriquées à partir de fèves nordiques, ou le kombucha produit localement par Good Guys Kombucha, à Pirkkala.

Notre conseil : vous voulez essayer les superaliments finlandais ? Plongez-vous dans la nature sauvage avec un cours de cueillette. Vous reviendrez avec un panier rempli de bonnes choses, mais aurez en plus goûté au bain de forêt, une autre spécialité finlandaise. Des entreprises proposent des sorties accompagnées, regardez par exemple du côté de Feel the Nature et Finland, Naturally Experiences.

 

Vous en voulez plus ? Voici une liste d'aliments emblématiques et de spécialités régionales finlandaises appréciées par les habitants et les visiteurs. Essayez-les tous !

Le leipäjuusto, roi des produits laitiers

Surnommé le « fromage qui couine », le leipäjuusto est un fromage doux et très savoureux généralement produit avec du lait de vache. Tout d’abord, le lait est caillé, puis il est cuit au four. Le fromage est ensuite coupé en tranches fines avant d’être servi. La surface du leipäjuusto est tachetée de noir et de blanc, une coloration qu’elle doit à sa cuisson au four. D’ailleurs, le nom leipäjuusto signifie en finlandais « pain de fromage », puisqu’on le cuit comme du pain. On obtient ainsi un excellent fromage avec une consistance qui « grince » agréablement sous la dent !

Notre conseil : le leipäjuusto est souvent servi avec de la confiture de plaquebière en dessert, mais les Samis le mangent d’une autre manière, plus traditionnelle : ils en trempent les bords dans du café noir bien chaud. Ce mariage du fromage riche et onctueux et du café chaud et amer est un régal dont il ne faut pas se priver.

Vous trouverez du leipäjuusto dans la plupart des magasins d’alimentation. Il est généralement vendu au rayon des fromages et se présente sous forme de demi-cercle ou en quartier.
Credits: Harri Tarvainen

La soupe de saumon finlandaise, douce mais riche en saveurs

La soupe de saumon est une spécialité finlandaise que l’on déguste chez soi comme au restaurant. La version la plus populaire est un bouillon blanc crémeux enrichi de saumon, d’oignons, de pommes de terre et garni d’une poignée d’aneth. Vous retrouverez ce plat traditionnel finlandais au menu de nombreux restaurants et cafés. Un vrai régal qui vous réchauffera les jours d'hiver.

Des pommes de terre nouvelles sous toutes les formes

Qu’elles soient accompagnées de hareng (« silli »), de poisson frais du lac et de chanterelles, d’œufs de poisson (« mäti »), ou simplement d’une noisette de beurre, d’un peu d’aneth et d’une pincée de sel, les pommes de terre nouvelles sont un incontournable chez les Finlandais, qui les cuisinent à toutes les sauces. D’ailleurs, ils adorent en parler, car leur arrivée dans les assiettes signifie que les beaux jours sont là. Les pommes de terre nouvelles se dégustent en effet à partir du milieu de l’été, période durant laquelle les journaux locaux n’ont que les statistiques des récoltes à la bouche.

Vous trouverez des pommes de terre nouvelles fraîchement récoltées sur tous les marchés du pays. Elles proviennent généralement d’agriculteurs locaux, il suffit de chercher le panneau indiquant « uudet perunat ».
Credits: Elina Manninen / KEKSI

Le poronkäristys lapon

Les rennes vivent dans la province septentrionale de Laponie et, selon des recherches récentes, leur viande est l’une des plus saines que vous puissiez mettre dans votre assiette. Elle est délicieuse, maigre et riche en B-12, oméga-3 et oméga-6 ! Servie avec de la purée de pommes de terre, la viande de renne sautée est une spécialité culinaire finlandaise consommée dans tout le pays, toute l'année.

Credits: Soili Jussila

Le kalakukko, régal local

Il est difficile de décrire ce plat finlandais, mais il s’agit essentiellement d’une combinaison de corégone salé et de porc gras enveloppés dans une croûte de seigle et cuit dans du papier aluminium. Servi seul ou avec du beurre, il est encore meilleur consommé dans les marchés animés de Kuopio, dans la région des lacs de Finlande, d’où le plat est originaire. Librement traduit par « coq de poisson », le nom de cette tarte finlandaise n’a absolument aucun sens, mais son goût est extraordinaire ! Autre anecdote amusante, ce nom ainsi que celui de la karjalanpiirakka (ou tarte de Carélie, dont on parle juste en dessous) sont des appellations protégées par l’Union européenne.

La karjalanpiirakka, appétissante tourte

La karjalanpiirakka, ou tarte de Carélie, est un petit trésor de la cuisine finlandaise. Cette sublime tourte est originaire de la province orientale de Carélie. Garnie de riz, de pommes de terre ou de carottes enfermées dans une croûte de seigle très croustillante, elle est généralement servie avec beaucoup de beurre frais ou une pâte à tartiner aux œufs.

Notre conseil : vous trouverez des tartes de Carélie dans tous les marchés, cafés, supermarchés ou stations-service finlandais qui se respectent. Vous pouvez également l’acheter sous forme fraîche et crue, pour la cuisiner vous-même à la maison !

Credits: Julia Kivelä

Le ruisleipä, à base de levain

Le ruisleipä, ou pain de seigle, est un aliment de base du régime finlandais. Bien qu’il en existe de nombreuses variétés, la plus populaire et celle qu’on trouve vraiment partout est le reikäleipa, qui signifie « pain troué ». Par le passé, les Finlandais avaient en effet l’habitude de glisser ce pain à travers une perche au-dessus de la cheminée. Et bien qu’il soit dense, plat et très lourd, de nombreux Finlandais se le font envoyer par la poste pendant leurs séjours à l’étranger.

Le näkkileipä est la version croquante et plus fine du pain de seigle. Il en existe de nombreuses variétés, dont le Finn Crisp, vendu dans le monde entier. Les Finlandais le consomment au petit-déjeuner avec du beurre, du fromage et autres pâtes à tartiner, avec des soupes au déjeuner ou même en collation le soir.

Le rieska, pain sans levain finlandais

Le rieska est fabriqué à partir d’une variété de céréales locales, et sa pâte ne contient pas de levain, c’est pourquoi il reste plat, un peu comme les pains indiens « chapati » (ou « kovaohranen »). S’il est cuit avec de la pâte de pommes de terre, on l’appelle « lepuska ».

La magie de ce pain plat réside dans sa fraîcheur. Préparé le jour même de sa consommation, ce délice salé se marie parfaitement avec du beurre et du café noir brûlant.

Notre conseil : chaque région possède sa spécialité de rieska, n’hésitez pas à en goûter différentes versions. On vous recommande particulièrement celui que l’on confectionne en Savonie, avec du lait aigre.

Les korvapuusti, les pâtisseries qu’on déguste avec un café

Korvapuusti se traduit littéralement par « oreilles giflées », mais ce ne sont ni plus ni moins que des brioches à la cannelle. Et même si la Finlande ne détient pas de brevet sur ce type de brioche, elle serait probablement en droit de le faire ! On savoure généralement les korvapuusti avec une tasse de café (les Finlandais sont sans doute les premiers consommateurs de café – et de brioches à la cannelle – en Europe). On vous met au défi de n’en manger qu’une seule !

Aujourd’hui, vous pouvez trouver des korvapuusti vegan et sans gluten dans de nombreux cafés et pâtisseries.
Credits: Julia Kivelä

La tarte aux myrtilles, le mets national

En juillet et août, la forêt finlandaise se pare de myrtilles. Vous pourrez les cueillir et les congeler pour l'hiver, comme le font les Finlandais. Mais ces baies se savourent davantage pendant les mois d'été, seules ou dans des tartes maison. Bien que la plupart des baies finlandaises puissent être transformées en garniture de tarte, la tarte aux myrtilles (ou « mustikkapiirakka »), servie avec du lait frais, reste la grande favorite.

Le chocolat de Finlande

Le chocolat n’est pas une invention finlandaise, bien sûr, mais on en confectionne et on en vend dans tout le pays. Vous pourrez en goûter de délicieux à Porvoo, dans la célèbre chocolaterie Brunberg. Depuis 1871, cette entreprise familiale propose une grande variété de desserts savoureux, dont les fameux Kisses et les truffes au chocolat qui ont un grand succès auprès des amateurs de chocolat de qualité.

Fazer, autre marque de chocolat familiale, peut être trouvée dans tous les cafés, supermarchés ou kiosques de Finlande. Leurs produits sont même vendus comme souvenirs dans la boutique duty-free de l’aéroport. Ils produisent le chocolat le plus emblématique du pays, le Fazerin Sininen, aussi appelé « le bleu ». Ce chocolat, ainsi que les réglisses et autres sucreries Fazer, sont fréquemment expédiés à l'étranger. Vous trouverez leurs cafés dans toute la Finlande, et ils y servent aussi des tartes de Carélie et de la soupe de saumon !

Credits:: AdobeStock