• Lieux à explorer
  • Choses à faire
  • Conseils pratiques
Les meilleurs spots sur la route de Pohjola
2 minute read
Une femme regarde le lac Oulujärvi, en Finlande

Credits:: Pihla Peurasaari

Au départ d’Oulu, la route de Pohjola rejoint certains des meilleurs sites du nord de la Finlande pour les familles et les amoureux de la nature

En chemin, vous croiserez la culture urbaine d’Oulu, les formations glacières du géoparc de Rokua, ou encore les monts du parc national de Syöte. Sur certains tronçons, la route longe la côte et permet de découvrir de belles plages et des villages traditionnels. Selon l’endroit et la saison, la région d’Oulu est également idéale pour observer les oiseaux et les rennes.

Un phare blanc sur un îlot de l’archipel finlandais
Hailuoto, également surnommée la « perle de la baie de Bothnian », est une île située juste à l’extérieur d’Oulu et réputée pour les oiseaux que l’on peut y observer.
Credits: Mariia Kauppi

Trouvez vos repères

La route de Pohjola, longue de 900 km, emprunte les principales voies de la région d’Oulu. Elle se divise en neuf tronçons et peut être parcourue en plusieurs fois. L’itinéraire proposé part d’Oulu et se fait dans le sens des aiguilles d’une montre, mais vous pouvez tout aussi bien le prendre dans le sens inverse.

La route de Pohjola peut être parcourue en voiture, avec une caravane ou à vélo, ou encore en transports en commun. Vous pouvez par exemple réaliser des excursions d’une journée en bus depuis Oulu vers différents endroits le long de l’itinéraire.

Apprenez-en plus sur chaque tronçon et planifiez votre voyage sur le site Visit Oulu.

Une femme tenant deux glaces marche dans un parc à Oulu, en Finlande
Credits: Visit Oulu

Explorez les plages et les villages de la côte

La route de Pohjola longe la côte du golfe de Botnie jusqu’à Kalajoki. En partant d’Oulu, faites un petit détour par Hailuoto, une île unique avec des plages de sable et de charmants villages traditionnels. L’étape suivante, Raahe, est l’une des villes construites en bois les mieux préservées de Finlande. En été, vous pouvez explorer l’archipel de Raahe en louant un kayak ou en prenant le bateau de croisière qui part de l’embarcadère du musée. L’étape la plus au sud de la route de Pohjola est Kalajoki. Avec ses belles plages, ses eaux peu profondes et ses parcs d’activités, Kalajoki est une destination idéale pour les familles.

a white lighthouse standing on an islet surrounded by red wooden buildings
Le phare de l'île Hailuoto date des années 1870.
Credits: : Mariia Kauppi
people walking in a sandy beach in the Finnish Coast
Kalajoki est célèbre pour ses longues plages de sable.

Observez les oiseaux et faites du VTT à Liminka

La route de Pohjola croise pas moins de 15 rivières, bordées de fermes et de champs verdoyants. La région de Liminganlahti, la baie de Liminka, est l’une des zones humides les plus importantes d’Europe. C’est un habitat précieux pour les oiseaux et une aire de repos importante pour les migrateurs. Vous pourriez même assister à la danse printanière des collerettes ou à la migration automnale des grues. La tour d’observation des oiseaux Virkkula, avec ses deux étages, est facilement accessible depuis le centre d’accueil de la baie de Liminka. Le niveau inférieur de la tour est également accessible aux fauteuils roulants et aux poussettes. Vous pouvez emprunter une paire de jumelles au centre d’accueil, parcourir l’espace d’exposition ou participer à une visite guidée. Le centre loue également des vélos : Liminka possède 100 km de pistes de VTT avec des itinéraires pour les cyclistes de tout âge et de tout niveau.

Des cygnes barbotent dans l’eau en automne
Le cygne chanteur est l’oiseau national de la Finlande.
Credits: Ismo Pekkarinen

Découvrez les vestiges de la période glaciaire au géoparc de Rokua

Le géoparc de Rokua est l’une des destinations les plus remarquables pour explorer les forêts, les crêtes et les dunes finlandaises. Le statut de géoparc mondial de l’UNESCO est attribué aux régions présentant une géologie exceptionnelle. Le géoparc commence à environ 20 km de la ville d’Oulu et se poursuit sur plus de 90 km. La zone comprend la vallée de la rivière Oulujoki, la crête et les dunes de Rokua, et le territoire au nord du lac Oulujärvi. Pour en apprendre plus sur la géologie, explorez le substratum rocheux de gneiss à Kiloniemi, ou le sentier des temps géologiques d’Utajärvi, où vous pourrez observer certaines des plus vieilles roches d’Europe. Le géoparc dispose de sentiers de randonnée pour tous les niveaux d’aptitude. Pour obtenir des conseils, rendez-vous au centre d’accueil de Liminka Bay. Le géoparc est également l’endroit idéal pour faire du VTT, cueillir des baies et des champignons, et pour certains sports d’hiver comme les raquettes ou le fatbike.

Parcourez les collines de Syöte et croisez des rennes

Pour un bon bol d’air frais, partez d’Oulu vers l’est pour rejoindre les sentiers et les routes qui longent la zone de colline la plus méridionale de Finlande. En son cœur se trouve le parc national de Syöte et ses forêts arctiques. En hiver, Syöte est l’un des endroits les plus enneigés de Finlande, parfait pour des promenades en chien de traîneau, des sorties en ski et des randos en raquettes. Syöte est également une zone d’élevage de rennes, vous aurez donc peut-être la chance de croiser un ou deux spécimens. Pour les voyageurs en quête d’adrénaline, le bike park d’Iso-Syöte est tout indiqué. Sur la route d’Oulu, il vaut la peine de s’arrêter aux rapides de Koiteli, à Kiiminki, à seulement 25 km du centre-ville d’Oulu.

Un aventurier fait du fatbike sur les caillebotis d’une forêt de Syöte, en Finlande
Le VTT et le fatbike sont des activités très appréciées dans de nombreuses destinations sportives du nord de la Finlande. À Syöte, vous trouverez 150 km de pistes cyclables balisées.
Credits: Olli Oilinki

Recommended